Actualités
16:10 2 juin 2014 | mise à jour le: 2 juin 2014 à 16:10 temps de lecture: 3 minutes

Le service Parents-Secours s’éteindra à Val-Bélair faute de relève

SÉCURITÉ –Le service Parents-Secours existe depuis 38 ans au Québec. Encore aujourd’hui, l’affiche rouge se retrouve dans des milliers de fenêtres à travers la province afin de venir en aide aux enfants, mais également aux aînés vivant une problématique d’urgence. À Québec, le comité de Val-Bélair cessera ses activités faute de relève.

Lire aussi: Le manque de bénévoles

La présidente, Carole Thibault, y songeait depuis longtemps. Elle est impliquée depuis une vingtaine d’années, dont les quinze dernières comme présidente du comité local. La Bélairoise reportait la décision de se retirer par manque de relève, mais ses obligations personnelles et familiales ont dû être priorisées cette fois-ci. «Moi en partant, les deux autres bénévoles quittent aussi. On a fait notre part», explique Mme Thibault avec déception. Elle aurait bien aimé trouver une personne pour la remplacer au poste de présidente. «On a tellement investi de temps. Je trouve ça de valeur», confie-t-elle.

À Val-Bélair, une cinquantaine de foyers sécuritaires possèdent leur affiche Parents-Secours. Vers 1995, le nombre a atteint près de 300. «À cette époque, les deux conjoints ne travaillaient peut-être pas. Avec le temps, les participants n’ont plus de jeunes enfants. Ils voient moins le besoin», constate la présidente.

Cette fois-ci, ce n’est pas tant par manque de membres, mais plutôt de bénévoles que le service s’éteindra dans les prochaines semaines. Un comité local doit être en poste afin de rencontrer les participants et vérifier que la famille respecte bien les critères de sélection. Sans présidente et un groupe dirigeant, les affiches Parents-Secours disparaîtront du paysage Bélairois.

Depuis 1999, Mme Thibault a effectué des visites dans les quatre écoles primaires du quartier afin de sensibiliser les élèves aux règles de sécurité et aux moyens pour trouver un lieu sans danger en cas de problématique. Parfois, les réactions des jeunes étaient surprenantes. Lors de mise en situation, certains enfants répondaient par l’affirmative à l’inconnu offrant une nouveauté électronique s’ils montaient à bord de sa voiture, se souvient-elle. «Le volet sécurité, tu dois le rappeler souvent surtout en bas âge», croit-elle.

Du même coup, l’organisation souhaitait lors des tournées recruter de nouveaux membres et bénévoles. Moins de dix personnes contactaient le comité annuellement. «Ce qui est décourageant un peu c’est d’entendre les gens dire que c’est une grosse gérance», fait valoir Carole Thibault ajoutant que les participants ont à placer l’affiche seulement quand ils sont disponibles.

Parents-Secours en bref

Les affiches Parents-Secours signifient que l’endroit offre aux enfants, aînées et adultes un foyer sécuritaire en cas de danger. Que ce soit une blessure en bicyclette, une désorientation, un besoin d’aide ou pour fuir un inconnu, la victime peut frapper à la porte pour demander un coup de main.

Pour contacter le comité local de Val-Bélair: Carole Thibault (418 843-2550) ou Parents-Secours http://www.parentssecours.ca ou 1-800 588-8173. L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *