Actualités
20:12 3 février 2014 | mise à jour le: 3 février 2014 à 20:12 temps de lecture: 2 minutes

De l’aide psychologique offerte à l’école L’Eau-Vive

La direction de l’école L’Eau-Vive est passée en mode «action» dimanche après-midi après avoir appris qu’une des élèves de l’établissement scolaire à Neufchâtel, Médora Godin, 13 ans, a perdu la vie dans le cadre d’un triple meurtre survenu dans Chaudière-Appalaches la fin de semaine dernière.

«Dès hier soir, nous avons été chercher de l’aide. Nous avons contacté le Centre de crise de Québec ainsi que le CSSS de Québec Nord pour mettre en place les meilleures interventions auprès des jeunes et du personnel», résume la directrice générale de l’école, Caroline Blanchet.

Dès le début de la journée, les enseignants ont été rencontrés pour les guider sur les méthodes à adopter auprès des élèves. L’horaire de la journée a été modifié. Une quinzaine d’intervenants professionnels sont sur place ainsi que deux infirmiers scolaires, quatre éducatrices spécialisées, des psychologues et des pasteurs. Des locaux de rencontre ont été mis à leur disposition. Enfin, la direction a prévu une minute de silence à la mémoire de victime.(I.C.)

 

 

 Lire aussi: Triple meurtre à Sainte-Croix et Saint-Isidore: l’hypothèse du drame familial envisagée

 

l’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *