Actualités
17:42 19 décembre 2014 | mise à jour le: 19 décembre 2014 à 17:42 temps de lecture: 2 minutes

Campagne de sensibilisation des policiers: Pas de cadeaux pour les voleurs

SÉCURITÉ. – Le Service de police de la Ville de Québec profite de la période des fêtes pour rappeler aux automobilistes l’importance de bien verrouiller leur véhicule et de ne pas laisser d’objets de valeurs à la vue.

Selon les autorités policières, plusieurs cas de vols de voiture ou encore de cambriolages se déroulent durant cette période puisque les gens magasinent davantage et ce qu’ils achètent a dans plusieurs cas une grande valeur.

«À cette période de l’année, il y a beaucoup de véhicules dans les cours des centres d’achats. Les gens sont souvent pressés et ils oublient de verrouiller leur portière, la voiture devient donc une cible facile pour les cambrioleurs. Personne ne soupçonne quelqu’un qui ouvre la portière, sans la forcer, et prend un sac», explique le lieutenant de patrouille à la surveillance du territoire, Pierre Collin.

Christine Lebrasseur, agente aux communications pour le SPVQ soutient qu’il est préférable de tout mettre nos achats dans notre coffre de voiture. De la sorte, personne n’est au courant de quoi que ce soit et cela n’attire pas les regards.

Pierre Collin mentionne que ce type d’infraction est plus fréquent dans des petites cours de stationnement tel que celle d’un dépanneur. «On remarque souvent que des voitures sont laissées en marche devant des dépanneurs, cela n’est pas très prudent. Il est très facile pour quelqu’un de partir avec la voiture », rajoute-t-il.

Des automobilistes imprudents

Même si le SPVQ tient sa campagne de sensibilisation annuelle, plusieurs automobilistes contreviennent au Code de la sécurité routière. Lors de l’opération tenue par la SPVQ à Laurier Québec, les policiers ont observé qu’un grand nombre de véhicules n’étaient pas verrouillés. Quand cela survenait, les policiers déposaient des signets d’information sur le siège du conducteur.

Il est à noter que le Code stipule que « nul ne peut laisser sans surveillance un véhicule routier dont il a la garde sans avoir préalablement enlevé la clef de contact et verrouillé les portières ».

Bien que cela puisse en surprendre plusieurs, cela consiste en une infraction et cela est passible d’une infraction.

 

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *