Actualités
14:43 26 mars 2014 | mise à jour le: 26 mars 2014 à 14:43 temps de lecture: 3 minutes

Le transport au centre des enjeux pour la CAQ à Québec

Une nouvelle affiche électorale a poussé pendant la nuit à l’intersection de l’autoroute de la Bravoure et du boulevard industriel à Val-Bélair. La Coalition avenir Québec rappelle qu’elle dit non aux voies réservées sur l’autoroute Henri-IV.

Le député sortant et candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans La Peltrie, Éric Caire, s’est opposé avant le déclenchement des élections et continue à contester l’idée de voies réservées sur l’autoroute Henri-IV.  «Les gens ne veulent pas de voies réservées sur Henri-IV», fait valoir son confrère dans Louis-Hébert, Mario Asselin. 

Du covoiturage sur Robert-Bourassa

Quant à l’autoroute Robert-Bourassa, le covoiturage est encouragé sur la voie réservée. Le parti croit qu’il peut s’agir d’une solution à la congestion. Selon la CAQ, le type de transport n’est pas le même sur Robert-Bourassa et Henri-IV. Les candidats considèrent qu’il y a plus de circulation commerciale et de transports lourds sur la seconde artère.

Au sujet d’un troisième axe routier reliant la Rive-Nord à la Rive-Sud, Éric Caire approuve l’idée. Un document visuel est dévoilé mercredi par la Chambre de commerce de Lévis afin de relancer le projet d’un troisième lien reliant Québec à Lévis.

Affiches électorales non conformes selon le ministère des Transports

Lors du point de presse, l’équipe de la CAQ a mentionné que des affiches auraient été enlevées par le ministère des Transports. Selon le parti, l’équipe d’affichage de la Coalition avenir Québec de la Capitale-Nationale aurait constaté qu’une pancarte dans Louis-Hébert installée une trentaine de minutes avant dans la nuit de mardi à mercredi sur l’autoroute Henri-IV. Le coupable pointé du doigt: le ministère des Transports (MTQ).

Le ministère des Transports a une autre version. «On a retiré aucune affiche électorale du côté du MTQ», a mentionné le porte-parole, Guillaume Paradis. Ce dernier ajoute que des employés de patrouille ont constaté l’affichage non conforme durant la nuit et ont informé l’équipe du parti qu’elles devraient éventuellement être retirées. «Nos employés ont constaté que les travailleurs ont cessé leurs tâches», a précisé M. Paradis, ajoutant que les sites choisis ne respectent pas les mesures de sécurité selon l’interprétation de la Loi électorale du MTQ.

De son côté, le député sortant et candidat de la CAQ dans La Peltrie, Éric Caire, a fait valoir que les endroits choisis par son équipe et le format de l’affiche respectaient la Loi électorale. «C’est illégal, a lancé M. Caire. La Loi électorale est la seule loi qui s’applique. Le MTQ ne peut pas se baser sur son règlement.» La CAQ déposera une plainte au Directeur général des Élections (DGE). Le parti a confirmé que le matériel a été réinstallé un peu avant midi.

Le porte-parole du MTQ, Guillaume Paradis, mentionne également que son ministère a dû appeler des renforts de la Sûreté du Québec mercredi avant-midi afin d’assurer la sécurité des usagers de la route et des travailleurs du parti. Ces derniers étaient installés à un endroit jugé inapproprié. À la suite des explications livrées par le MTQ, Éric Caire fait valoir que les explications du ministère ne correspondent pas aux faits.

 

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *