Actualités
20:10 28 avril 2014 | mise à jour le: 28 avril 2014 à 20:10 temps de lecture: 3 minutes

Duberger-Les Saules en mode plan d’actions

DUBERGER-LES SAULES ¬Une nouvelle étape a été franchie dans le cadre de la démarche d’approche territoriale intégrée (ATI) de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. La Table de concertation Duberger-Les Saules et le Conseil de quartier ont produit un portrait et ont tiré neuf constats. De nouveaux thèmes sont ressortis comme le risque d’isolement des aînés et les revenus bas particulièrement chez les femmes.

Ces conclusions ont été présentées au public récemment en vue de déterminer le plan d’actions d’ici 2015. «C’est une étape importante d’une démarche d’ATI. Maintenant on peut dire «qu’est-ce qu’on fait?» Arrêtons de penser et passons à l’action», explique l’animateur de milieu à la Table, Sylvain Shea.

Parmi les observations, le comité de pilotage de l’ATI a noté de nouveaux aspects n’ayant pas ressorti fortement lors des précèdent travaux des forums citoyens. Lors de ces consultations, cinq priorités ou chantiers avaient été identifiées, soit l’immigration, le logement, l’éducation, l’aménagement du territoire et les services à la communauté.

«Les aînés, ça ressort dans nos constats, mais ça n’était pas dans nos priorités», mentionne M. Shea, ajoutant qu’avant de s’attaquer à la construction d’habitation à loyers modiques, une étude devrait peut-être être faite sur l’isolement des personnes âgées.

À ces constats, neuf pistes de réflexion sont aussi été proposées en vue de la conception du plan d’action. «D’ici Noël, les chantiers vont être interpelés et possiblement de nouveaux vont naître», précise Sylvain Shea. L’immigration et l’éducation pourraient être ciblés. Les résidents du quartier sont interpelés afin de prendre part à ce processus entamé depuis 2010. «On veut que la démarche soit de plus en plus citoyenne», déclare l’animateur de milieu.

Les 9 constats

Défavorisation est en augmentation

Les secteurs Duberger Sud et Du Buisson sont plus défavorisés

Les revenus sont bas particulièrement chez les femmes

Les aînés vivant seuls à risque d’isolement

Intervenir tôt dans parcours éducatif des enfants

L’immigration devrait donc augmenter les besoins

Personnes sans emploi très éloignées du marché du travail

Accès restreint aux locaux peut nuire à la prestation de services communautaires

Sentiment d’appartenance difficile à créer, mais nécessaire pour contrer la pauvreté

Pour plus d’infos, contactez Sylvain Shea de la Table de concertation Duberger-Les Saules: concertation.dubergerlessaules@videotron.ca ou 418 861-9333.

Lire aussi: Projet d’une Approche territoriale intégrée à Duberger-Les Saules

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *