Actualités
19:14 28 avril 2014 | mise à jour le: 28 avril 2014 à 19:14 temps de lecture: 4 minutes

Solidarité Familles Duberger-Les Saules déménage

SERVICES AUX FAMILLES ¬ Solidarité Familles Duberger-Les Saules perd son local. Installé depuis les débuts dans le presbytère du boulevard Père-Lelièvre de la paroisse Saint-François-Xavier, l’organisme, fondé en 2000, s’est vu dans l’obligation de chercher un autre endroit pour se loger. Au début de l’année, le conseil de la fabrique Saint-François-Xavier a décidé de ne pas renouveler la location.

 «La paroisse était impliquée dans les cuisines créatives il y a une quinzaine d’années. On est ici au sous-sol du presbytère depuis la fondation des activités», a mentionné le président, Réal Lévesque. Ce dernier a entamé le processus de transfert, une tâche ardue en raison du faible nombre de locaux communautaires dans le quartier. «On a passé au peigne fin le milieu de Duberger-Les Saules, Loretteville et Vanier», fait-il valoir. Après plusieurs semaines de recherche, aucune de ses démarches n’a donné de résultats concrets.

Les activités de l’organisme déménageront finalement dans Les Saules. Des locaux seront loués à la Coopérative d’habitation Le Saule rieur sur la rue de Pertuis où des ateliers de cuisine avaient déjà lieu. Par ailleurs, la Maison L’Antidote accueillera les bureaux administratifs de Solidarité Familles Duberger-Les Saules.

Le souhait ultime pour Réal Lévesque est de conserver tous les services, mais il ne cache pas que certains projets devront être mis sur la glace, même si des idées de développements étaient envisagées.

L’organisme devra revoir tout son fonctionnement. L’atelier Qu’est-ce qu’on mange? et Marmaille et Marmites seront les plus problématiques en raison du transfert puisqu’un local adjacent est nécessaire pour la tenue des activités familiales. À ce jour, aucune décision n’a été prise, mais le président doute fortement de pouvoir réaliser ces deux ateliers-là dans le futur.  «Ça veut aussi dire que les personnes qui venaient aux activités à Duberger, ils vont devoir voyager jusque dans Les Saules», déplore M. Lévesque. Le minibus communautaire sera mis à contribution afin de proposer un transport aux participants. Réal Lévesque a toujours espoir de doter Duberger d’un point de service éventuellement.

Ce dernier aimerait bien voir le projet de la Maison du citoyen se concrétiser rapidement ce qui permettrait à l’organisme d’aller s’y installer. Un terrain aurait été identifié dans le secteur du Buisson. Pour l’instant, aucune somme n’a été allouée dans le programme triennal d’immobilisations (PTI) de la Ville de Québec pour les trois prochaines années.

Accès restreint une nuisance pour la prestation des services

Le portrait du quartier Duberger-Les Saules publié en avril 2014, produit par la Table de concertation Duberger-Les Saules, mentionne que «les organismes ont besoin de locaux permanents pour offrir leurs services, mais les espaces dans le quartier sont utilisés à pleine capacité, surtout pour la culture et les loisirs, ce qui rend difficile l’accès à un local pour un organisme. Les organismes communautaires ont rarement les ressources financières pour payer des espaces locatifs au prix du marché, et encore moins pour devenir propriétaires d’une bâtisse.»

Appui de la Table de concertation Duberger-Les Saules

À la suite de l’annonce de la perte des locaux, la Table de concertation Duberger-Les Saules s’est dite interpellée par la situation notamment en raison du risque que l’organisme ayant comme mission la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale quitte le quartier. «Il est le seul organisme à offrir des cuisines collectives ou créatives. Quand tu as une semaine de plats cuisinés dans les sacs, ça commence à être lourd», fait valoir l’animateur de milieu de la Table, Sylvain Shea, par rapport au fait que le service sera uniquement offert dans Les Saules. Les bénéficiaires de Duberger devront se déplacer plus loin.

Pour plus d’infos sur l’organisme: consultez leur site Internet au http://sfdls.ca/

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *