Actualités
13:19 27 octobre 2014 | mise à jour le: 27 octobre 2014 à 13:19 temps de lecture: 3 minutes

Services municipaux de proximité: des citoyens sont tannés d’attendre

DES RIVIÈRES. Des citoyens de Lebourgneuf sont découragés d’apprendre que les phases II et III de l’agrandissement du Centre communautaire Lebourgneuf pourraient été retardées. Fatigués de patienter en silence, ils ont mis sur pied une pétition pour inciter la Ville à poursuivre les travaux rapidement.

Lire aussi: Centre Lebourgneuf: les autres phases repoussées

Les visages sont nombreux. Ils se nomment Ginette R Coderre, Jeannine Dorais, Raymond Blanchette, Micheline Bouchard, Johanne Bernier. Ils habitent ce quartier vivant une explosion démographique depuis 2001 et attendent ces services municipaux depuis de plusieurs années.

«Ça fait longtemps que l’on demande un agrandissement du centre communautaire. Il y a des pétitions qui ont été faites pour avoir des services de proximité. Ça fait longtemps que je milite pour l’agrandissement. La Ville a décidé de faire le projet en quatre phases, mais pour des raisons inexpliquées, elle reporte les autres phases en 2018. On veut que le restant du projet soit remis au Plan triennal d’immobilisations (PTI). […] Dans mon livre à moi, c’est renvoyer aux calendes grecques», déplore Ginette R Coderre.

«Je me souviens des premières pétitions. Ce n’est pas d’hier que l’on essaie d’avoir des services», raconte Raymond Blanchette, responsable d’une activité de carte depuis 19 ans au centre. Effectivement, des signatures ont été recueillies en 2004, 2006 et 2008.

La pétition cible particulièrement la construction d’une nouvelle bibliothèque et l’aménagement d’espaces de stationnement additionnels dans les délais préétablis au départ. Le comptoir de prêt Lebourgneuf actuel est montré du doigt. «Elle est petite, on n’a pas les livres. On veut que la bibliothèque se construise», réitère Micheline Bouchard. Cette dernière déplore le fait que les usagers soient obligés de faire venir des livres en raison du nombre restreint de documents dans les rayons.

Une fois la campagne de signature terminée, le groupe citoyen compte remettre la pétition aux élus. D’ici là, les résidents du quartier sont approchés afin d’obtenir leur appui dans le cadre de cette démarche. Plus de 500 personnes ont apposé leur griffe sur le document.

Ajout de cases de stationnement

«Nos gens sont âgés, il y a plusieurs personnes qui se déplacent difficilement», fait valoir Raymond Blanchette, responsable du Club de cartes. Malgré l’espace disponible dans la rue, les membres ne sont pas à l’aise de garer leur voiture le long de la voie publique et de marcher la distance séparant l’artère de l’entrée.

D’ailleurs, la nouvelle partie du centre communautaire Lebourgneuf est présentée comme un bâtiment accessible et adapté pour les personnes à mobilité restreinte. Cependant, seulement deux cases de stationnement sont réservées à cette clientèle. L’agrandissement de l’aire de stationnement n’est prévu qu’en 2015. D’ici là, seulement deux véhicules autorisés à la fois peuvent profiter de cette zone, située près de l’entrée.

Pour en savoir plus: loisirslebourgneuf.net/3449/petition-2

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *