Actualités
18:04 20 octobre 2014 | mise à jour le: 20 octobre 2014 à 18:04 temps de lecture: 3 minutes

Centre Lebourgneuf: les autres phases repoussées

TRAVAUX. La Ville de Québec songe à reporter la mise en chantier des deux autres phases prévues pour le centre communautaire Lebourgneuf. Le conseiller du district et vice-président du comité exécutif, Jonatan Julien, a confirmé que la suite des travaux pourrait attendre jusqu’en 2017-2018.

Alors que le stationnement devrait demeurer dans les plans l’an prochain, les autres étapes risquent d’être retardées. «[Concernant] l’agrandissement de la bibliothèque et la piscine [extérieure], prévues dans les phases subséquentes, on est en train d’analyser à savoir quand nous effectuerons réellement ces travaux-là. Effectivement, il pourrait y avoir un certain retard», a confirmé M. Julien qui élabore présentement le prochain Plan triennal d’immobilisations (PTI). L’élu de Neufchâtel-Lebourgneuf a ajouté que l’administration est en réflexion au sujet du type de piscine extérieure.

«Il y a des demandes partout, fait valoir le maire de Québec, Régis Labeaume. On travaille sur le budget et le plan triennal d’immobilisations. On ne peut pas tout faire en même temps, ça prend de l’argent. C’est quand même bien, on a un bon bout de fait. Une chose après l’autre. Dans le sport et les loisirs, on en a fait beaucoup. Il en manque, mais on part de loin.»

François Picard présent à l’inauguration

François Picard, l’ancien conseiller du quartier jusqu’en 2013, s’est présenté à l’inauguration du centre communautaire Lebourgneuf. Ce projet a été piloté par M. Picard jusqu’à son départ. Il s’agissait de l’un de ses engagements électoraux en 2009. «Je souhaite que les phases 2 et 3 se réalisent dans un proche avenir», avait-il mentionné lorsqu’il a quitté la politique en 2013.

Questionné sur l’éventuel report des autres étapes, le retraité de la vie politique rappelle que la promesse de 2009 s’élevait à plus de 18 M$ et comprenait une bibliothèque, un gymnase et une piscine intérieure.

«C’est un peu ton legs que l’on annonce ce matin, a lancé lors de la conférence de presse Régis Labeaume. […] François Picard quand il parlait de Lebourgneuf, il disait que c’était la place où il y avait le plus de poussettes. Ce secteur est en explosion. C’est là où il va y avoir le plus de monde dans les dix prochaines années.» D’ailleurs, des résidents du secteur jugent que le besoin d’infrastructures est urgent. Ils ont lancé une pétition afin de demander à la ville de poursuivre les travaux liés aux phases 2 et 3.

Dans le cadre de l’inauguration, une visite a été proposée afin de souligner le concept d’accessibilité universelle. Les plans du bâtiment ont été élaborés notamment en incluant des acteurs comme des professionnels de la santé de l’Institut universitaire de réadaptation (IRDPQ) et des spécialistes du loisir et du sport adapté Adaptavie.

Florent Cousineau a également présenté son œuvre La Mêlée. Installée à l’extérieur sur la façade du nouvel édifice, la création évoque le mouvement, le jeu, la force et le dynamisme.

Lebourgneuf en chiffres

Le centre est utilisé à plus de 70% depuis l’automne.

3,4% d’augmentation de la population dans le secteur depuis 2001

Phase 1 = 8 M$ financés par les trois paliers gouvernementaux

 

Québec Hebdo

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *