Actualités
16:57 30 juin 2014 | mise à jour le: 30 juin 2014 à 16:57 temps de lecture: 2 minutes

Statu quo du côté de la commission scolaire

LORETTEVILLE – Le statu quo demeure. La Commission scolaire de la Capitale n’a pas fixé l’avenir du terrain pour le moment.

À lire aussi: Que deviendra le terrain de l’école Notre-Dame-de-Fatima ?

«La Commission scolaire de la Capitale est toujours propriétaire du terrain qui a été regazonné depuis la décontamination. Elle n’a pas de projet de réaménagement du terrain de l’ancienne école actuellement et elle n’a pas l’intention d’amorcer une réflexion à ce sujet à l’heure actuelle», a expliqué la conseillère en communication, Marie-Élaine Dion.

Des prélèvements d’échantillon ont été effectués pour s’assurer qu’il ne reste aucun contaminant. «Il y a effectivement des installations sur le terrain qui servaient aux prélèvements d’échantillons et qui abritent un système de pompage pour extraire, au besoin, les matières contaminées dans le sol. Nos consultants nous rapportent qu’on ne décèle plus de contaminants depuis un certain nombre de semaines. Conséquemment, ils devront nous fournir un rapport final», a-t-elle ajouté.

Fil des événements

11 janvier 2011: déversement accidentel de 7 568 litres de mazout par une entreprise de livraison

Travaux de caractérisation et de confinement de la contamination effectués

Transfert des élèves et du personnel à l’école L’Escabelle

Printemps 2011: Démolition du bâtiment

Déménagement des modules de jeux

2011-…Décontamination

Terrain dangereux ou décontaminé ?

«Alors oui, le terrain est sécuritaire, car tout a été regazonné depuis la décontamination qui a été effectuée dans les mois qui ont suivi le déversement accidentel en janvier 2011. Dans le processus d’analyse après le déversement accidentel de mazout (huile à chauffage), nous avons découvert une autre source de contamination plus profonde provenant de la station de service voisine.» -Marie-Élaine Dion

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *