Actualités
17:11 30 juin 2014 | mise à jour le: 30 juin 2014 à 17:11 temps de lecture: 2 minutes

Que deviendra le terrain de l’école Notre-Dame-de-Fatima ?

LORETTEVILLE – Des résidents du secteur de la rue Valvue aimeraient bien voir transformer le terrain abandonné de l’ancienne école Notre-Dame-de-Fatima à Loretteville. Déconstruit depuis 2011 en raison d’un déversement accidentel de mazout, l’établissement scolaire a laissé place à un terrain vague.

Lire aussi: Statu quo du côté de la commission scolaire

Les années passent, des travaux de décontamination ont lieu, mais aucun projet ne semble être dans les plans de la commission scolaire, au grand désarroi des Lorettevillois du quartier. «Le terrain est laissé à l’abandon depuis la démolition», déplore Marie-Ève Gingras, une résidente de la rue Valvue. Même son de cloche de la part de son conjoint, Alexandre Boudreau. «J’aimerais qu’il y ait des commerces plutôt qu’un terrain vague à l’abandon», raconte-t-il, ajoutant qu’il voit même d’un bon œil un bâtiment locatif s’il est construit dans le respect des résidents à proximité. Quant à une zone verte, un parc serait évidemment bien apprécié de cette jeune famille.

Qu’en pense la Ville ?

Interrogé sur la question, le président de l’arrondissement de la Haute-Saint-Charles, Raymond Dion, déclare que le terrain appartient à la Commission scolaire de la Capitale. «Une fois toutes les étapes complétées, c’est la commission scolaire qui prendra la décision de le mettre en vente ou pas», explique-t-il. Quant à l’idée d’un parc, M. Dion souligne la présence du parc de l’Orme sur la rue de la Falaise-Verte, à moins de 500 mètres du secteur. «J’ai posé la question et il serait difficile de s’engager à construire un autre parc à si peu de distance. Est-ce que le terrain peut avoir une vocation résidentielle? On sera ouvert à toute demande de promoteurs. Pour le moment, la commission scolaire n’a pas pris de décision de mise en vente», conclut-il.

Ratio parcs/citoyens

95 parcs et espaces verts , dont 70 parcs avec installations récréatives (incluant les parcs-écoles) / 79 931* personnes dans le territoire de La Haute-Saint-Charles;

Loretteville: 34 parcs et espaces verts / 15 389* citoyens

Lac-Saint-Charles : 9 parcs/9 886 citoyens*

Les Châtels : 13 parcs/13 063*

Saint-Émile : 12 parcs/14 266*

Val-Bélair : 23 parcs/25 531*

 

*Données du recensement 2011

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *