Actualités
17:10 8 juillet 2014 | mise à jour le: 8 juillet 2014 à 17:10 temps de lecture: 2 minutes

Lac-Saint-Charles a maintenant ses jeux d’eau

HAUTE-SAINT-CHARLES – Le second site de jeux d’eau de l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles et la première installation du quartier de Lac-Saint-Charles est maintenant en fonction. Située dans le parc de l’Épilobe, l’installation constitue une bonne alternative à la piscine du parc Paul-Émile-Beaulieu.

La construction de l’aire récréative est terminée depuis quelques semaines. Attendu depuis deux à trois ans par les résidents du quartier, le parc de l’Épilobe est maintenant prêt à accueillir les familles. L’aménagement a été plus ardu en raison des critères à respecter du règlement de contrôle intérimaire (RCI) de la Communauté métropolitaine de Québec visant à limiter les interventions humaines dans les bassins versants des prises d’eau de la Ville de Québec.

«Pour donner un exemple, il y avait un ruisseau. Il fallait respecter les distances pour les milieux humides», détaille le conseiller municipal du district Saint-Émile/Lac-Saint-Charles et responsable du dossier environnement, Steeve Verret. Ce dernier fait valoir que l’argent était disponible depuis 2011, mais les démarches ont nécessité du temps. Au total, une somme de 370 000$ a été investie.

Sur le site, deux modules ont été installés, un carré de sable ainsi que les jeux d’eau. Les travaux ont débuté à l’automne 2013. Au printemps, le secteur aquatique a été construit et la végétation plantée.

Investissements dans les parcs à venir

Un développement de 134 unités devrait voir le jour à moyen et long terme à l’intersection du chemin de la grande ligne et Delage. Une zone récréative fait du même coup partie du plan de match.

Quant aux projets de réaménagement du site entourant le bâtiment Paul-Émile-Beaulieu, une ébauche doit être présentée notamment au conseil de quartier de Lac-Saint-Charles à la fin de 2014. «Ce que je souhaite, c’est un concept semblable au parc Réal-Cloutier», explique M. Verret. La réalisation des travaux est planifiée au cours de 2015 et 2016. Ils comprendront le terrain de balle.

 

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *