Actualités
01:41 21 novembre 2014 | mise à jour le: 21 novembre 2014 à 01:41 temps de lecture: 4 minutes

Actions pour les rues Durand et Saint-Maurice: un système de trop-plein éliminé

HAUTE-SAINT-CHARLES. Les résidents de Loretteville du secteur des rues Durand et Saint-Maurice, touchés par des refoulements d’égout à la suite de la pluie abondante du 31 mai 2013, ont été rencontrés par la Ville jeudi soir. À la suite de cette journée pluvieuse en 2013, la Ville de Québec a reçu 1400 réclamations à travers une quarantaine de secteurs. Il s’agit de 70% des requêtes enregistrés durant 2013.

Parmi les sujets discutés, Manuel Parent de la Ville de Québec a expliqué le fonctionnement des réseaux sanitaire, unitaire et pluvial. «On est en mode solution, mais on prend en compte d’autres considérations», a expliqué l’ingénieur de la Ville, Manuel Parent. La gestion des eaux pluviales en surface et en conduite, limiter le niveau d’eau dans les conduites et éviter les débordements font notamment partie du nombre.

Constats et solutions

«Je pense qu’en majorité, c’est le réseau sanitaire qui a été problématique», a expliqué M. Parent. Jusqu’à tout récemment, un système Trop-plein était en place, une particularité du secteur comme 200 en place ailleurs sur le territoire de la Ville. À certains endroits dans la Ville, le réseau sanitaire était relié au réseau pluvial afin de permettre à la surcharge d’eau d’être évacuée. Ce plan B entre en fonction de 0 à 2 fois par année. À ce moment, le trop-plein est redirigé vers le ruisseau Pincourt. «Par contre lorsque l’on a des mégapluies, notre réseau pluvial est aussi surchargé. Notre sécurité, on la perd et les branchements de service, vos maisons, [peuvent être affectés]», a expliqué M. Parent.

À la suite des recherches de pistes de solutions, une action a été posée. «L’amélioration apportée: on a choisi d’éliminer volontairement ce trop-plein, a annoncé Manuel Parent. Cette conduite a été bouchée et on a rajouté une nouvelle conduite ce qui permet une dérivation. Maintenant lorsque l’on atteindra la limite (sous-sol), [l’eau se dirigera vers] un réseau indépendant.» Ces travaux ont été faits.

Quant au réseau pluvial, des vérifications supplémentaires pour les puisards et drains de fondation seront effectuées. L’étude devrait être faite à l’automne 2015 et l’analyse des résultats au printemps 2016. Enfin, la Ville a invité les citoyens à adopter des mesures de protection individuelles afin d’éliminer les risques restants.

En résumé: actions de la ville:

1-Nettoyage des conduites d’égouts réalisés

2-Transformer le trop-plein eaux usées en dérivation éliminant le lien entre sanitaire et pluvial (réalisé)

3-encontre d’infos

4-Étude de la gestion des eaux pluviales Été 2015

5-2015-2016 Étude conceptuelle (évaluation, planification des travaux requis)

Historique secteur Saint-Maurice / Durand

Août 2005 : pluie abondante suite aux ouragans

11 et 18 août 2008: pluie abondante localisée

22 mai 2012: Pluie de 67 mm

31 mai 2013: pluie abondante 82 mm (45 mm en une heure)

Interventions et analyses

Automne 2008: Nettoyage des trappes à sédiments en amont de la conduite pluviale

2010-2011: réfection aqueduc 750 mm

2012: réfection aqueduc 750 mm

2013-2014 : Études des eaux usées secteur de l’Hôpital

2014: Études eaux usées et pluviales Miramont/Couture ruisseau st-barbe

Actions

2013-2014: Nettoyage et inspection par caméra de l’égout

Été 2014 : installation d’un clapet trop-plein eaux usées

Automne 2014 : dérivation du trop-lein eaux usées

Pour secteur Miramont et Couture

Décembre 2014 : Résultats des études

Hiver 2015 : Zone de débordement eau pluviale

2015 : Réfection des rues Miramont et Couture

 

Lire aussi: Reflux d’égout dans Loretteville: les résidents des rues Saint-Maurice et Durand rencontrés et Les citoyens devront être patients

 

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *