Actualités
16:42 23 septembre 2014 | mise à jour le: 23 septembre 2014 à 16:42 temps de lecture: 3 minutes

Covoiturage et vitesse variable sur Robert-Bourassa

CIRCULATION. Le projet pilote permettant le covoiturage dans la voie réservée de l’autoroute Robert-Bourassa débutera le 29 septembre. En plus d’autoriser les véhicules ayant à bord plus d’un passager, le ministère des Transports met en place des limites de vitesse variables sur ce même tronçon.

La signalisation sera installée d’ici le 29 septembre. L’aménagement est déjà commencé. Le projet pilote est d’un an. «Si dans deux mois, il y a quelque chose de particulier à ajuster, je ne vais pas attendre à l’année prochaine. On va le régler», a expliqué le ministre des Transports, Robert Poëti.

À partir de lundi prochain, les automobiles ayant plus de deux personnes, de tous âges, pourront emprunter cette voie, située à l’extrême gauche de l’autoroute dans les deux directions. «L’équipe du ministère des Transports va faire une étude des déplacements, de la vitesse avec un radar et du nombre de véhicules qui vont y circuler. Cette partie est sous surveillance sur une base quotidienne», a ajouté le ministre des Transports, Robert Poëti.

En ce qui a trait à la vitesse variable, la limite sera modifiée selon la congestion à l’heure de pointe changeant de 90, à 70 ou à 50 km/h. La vitesse permise sera annoncée à l’aide de panneaux technologiques du ministère des Transports. «Quand l’on ne sera pas dans une période de congestion et que la fin de l’utilisation des vois réservées est terminé, on va passer à 90», a précisé M. Poëti.

Lors du changement de voies, la vitesse devra être constante, l’accélération ne sera pas permise ni les freinages brusques. Entre l’Université Laval et l’autoroute Félix-Leclerc, deux zones ont été hachurées afin d’interdire un changement de voie. Il s’agit de deux virages jugés plus dangereux, soit la courbe en direction nord près du Cégep Sainte-Foy et à la hauteur du boulevard Wilfrid–Hamel en direction sud.

L’annonce en bref

-Début le 29 septembre

-Covoiturage permis dans la voie réservée

-Covoiturage auto et moto: deux humains ou plus

-Limites de vitesse variables

Ils ont dit:

«On espère que potentiellement, la voie réservée pourrait prendre 20% [des 3500 véhicules aux heures de pointe]. Ce n’est pas seulement les voitures, ce sont les motos à deux personnes.  – Régis Labeaume

«Le pire moment de l’année au niveau de la congestion, c’est à la rentrée. Est-ce que l’on va l’essayer dans le moment le plus difficile de l’année? Je pense que l’on est dans le bon moment.» – le ministre des Transports, Robert Poëti.

 

Lire aussi:

 

Accès transports viables qualifie de dangereux précédent le projet pilote

Covoiturage: les policiers en mode surveillanceCovoiturage: les policiers en mode surveillance

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *