Actualités
21:30 1 février 2013 | mise à jour le: 1 février 2013 à 21:30 temps de lecture: 3 minutes

Cathy Lessard: Duchesse de Saint-Émile

Les quartiers centraux de Québec ont de la compétition cette année. Une duchesse de Saint-Émile tente sa chance en vue d’être couronnée Reine de la Revengeance des duchesses 2013. Une première en trois ans.

Saint-Émile a son charme sans aucun doute, selon Cathy Lessard, une fière représentante de ce quartier. Originaire de Duberger-Les Saules, la jeune femme est tombée amoureuse d’une coquette maison de Saint-Émile et depuis deux ans, elle est une Émiloise.

Une résidente d’une banlieue de Québec? Oui! Elle veut mettre un frein aux préjugés défavorables envers «sa tendre communauté banlieusarde» comme elle la nomme. Alors que certaines personnes dénigrent la vie de banlieue avec ses bungalows, ses piscines et ses BBQ, Cathy Lessard s’est mise au défi de mettre en valeur ces aspects qui font, en fait, l’envie de plusieurs lors des journées de canicule. «Ce n’est pas négatif, ça amène une qualité de vie aux résidents», poursuit la duchesse.

Même si les résidents doivent affronter le trafic pour se rendre au travail, il y a de beaux côtés comme le Saint-Émile paisible une fois de retour à la maison. Il s’agit d’ailleurs du thème choisi pour le deuxième article publié sur son blogue intitulé Anti-hommage à la tranquillité. À l’aide de vidéos, la candidate adepte d’improvisation se moque des préjugés reliés aux banlieues. «Il y a un côté humoristique et j’espère que les gens vont savoir en rire», poursuit l’éducatrice spécialisée.

Habité par de nombreuses familles, Saint-Émile a subi une cure de jouvence. Les résidences ont poussé comme des petits champignons. Il y a aussi les chouayens «pures laines» ayant un sentiment d’appartenance et démontrant l’entraide à travers de simples gestes. Les différents festivals le prouvent bien, selon elle. «On pourrait penser que c’est un quartier comme un autre, mais il y a toute une histoire derrière Saint-Émile», fait valoir l’aspirante au titre couronné.

D’ailleurs, Saint-Émile a eu son lot de duchesses depuis les 50 dernières années avec le Festival d’hiver. Cependant, cette fois-ci, le rôle de Cathy Lessard est passablement différent puisque la devise  de la Revengeance est de mettre de l’avant le contenu avant le contenu.

Lors du numéro d’ouverture de la Renvengeance des duchesses, Cathy Lessard a fait une lecture théâtrale du trajet Google pour se rendre à Saint-Émile. La performance a suscité rire et la duchesse Émiloise semble avoir réussi à mettre Saint-Émile sur la carte. D’ailleurs, plusieurs résidents du secteur ont commenté la candidature de Cathy sur son blogue. La population est invitée à élire l’une des neuf candidates. Un vote par jour est autorisé. La clôture aura lieu le 15 février lors du couronnement de la Reine de Québec 2013.

Pour consulter le blogue de la duchesse de Saint-Émile: http://revengeanceduchesses.com/2013/02/anti-hommage-a-la-tranquillite/

 

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *