Actualités
17:32 20 février 2013 | mise à jour le: 20 février 2013 à 17:32 temps de lecture: 4 minutes

Le milieu se mobilise pour éviter la fermeture

La fermeture prochaine du bureau de poste des Galeries de la Capitale continue de faire parler. D’abord prévu le 15 février, Postes Canada a confirmé que le service sera offert jusqu’en juin afin de respecter le bail de location. Un comité de sauvegarde de la succursale a été formé pour garder le service au centre commercial.

Des représentants du milieu politique, commercial, citoyen et communautaire ont réitéré leurs mécontentements à la suite de la décision de Postes Canada. Le nouveau regroupement d’affaires Axe Lebourgneuf fait partie des membres du comité de survie. «Le bureau de poste est un moteur économique des gens d’affaires. Pour les PME surtout, les services que l’on trouve ici, ce sont des services que l’on ne retrouve pas ailleurs. Il dessert toute la région notamment les tours de bureaux. Il y en a déjà beaucoup parce que l’on est dans un secteur en pleine effervescence. Si vous voyez tous les projets qui s’en viennent. Il y a beaucoup de gens dans le secteur, il va en avoir beaucoup plus. On a besoin de ce service», a expliqué Sylvain Sawyer, membre du conseil d’administration d’Axe Lebourgneuf.

«Les revenus sont à la baisse depuis cinq ans dans ce bureau de poste», confirme la porte-parole de Postes Canada, Anick Losier. Selon Postes Canada, huit succursales sont situées dans un rayon de moins de cinq kilomètres des Galeries de la Capitale. Une solution qui ne plaît pas aux gens d’affaires. «Si je me prends comme exemple. Je ne viens pas seulement au bureau de poste. J’en profite pour aller manger, faire des courses. Si je dois embarquer dans ma voiture et aller dans un endroit où il y a juste un service de Postes Canada, ce ne sera pas la même efficacité. Ça vient nous affecter économiquement. Ça fait des déplacements de plus», fait valoir Sylvain Sawyer.

Les personnes handicapées ou à faibles revenus seront notamment touchées par cette fermeture, selon les deux organismes représentant le milieu communautaire, le Club Lions Québec Les Rivières et Amélie & Frédérick.

«Ces gens-là ont besoin d’un moyen de transport public pour se déplacer aux Galeries. Les gens viennent à la fois faire leurs commissions, socialiser et ils se rendent à Postes Canada. Les obliger à aller ailleurs, ça représente des dépenses supplémentaires, des déplacements de plus et c’est une source d’embarras», a témoigné la présidente du conseil d’administration d’Amélie & Frédérick et membre du comité de sauvegarde, Diane Dion.

La députée fédérale de Louis-Saint-Laurent, Alexandrine Latendresse, a déposé à la Chambre des communes une pétition rassemblant 3000 noms en février. Les signataires souhaitent conserver le service de Postes Canada dans le centre commercial de Lebourgneuf.

De son côté, le directeur général des Galeries de la Capitale, Yves Bois, soutient avoir proposé des accommodements à Postes Canada. Par exemple, il offre un point de publicité, un changement d’emplacement ou une modification du local. Des solutions n’ayant pas été retenues par l’organisme gouvernemental.

«La prochaine étape est de talonner le gouvernement pour lui montrer que le milieu au complet est uni, soutient Mme Latendresse. Je pense qu’en leur montrant comment il y a unanimité, on peut leur faire changer d’idée.» Le député provincial de Vanier-Les Rivières, Sylvain Lévesque, et le conseiller municipal du district de Neufchâtel, Patrick Paquet, appuient la démarche du comité de survie.

Les membres du regroupement sont Jean-Marc Lessard et Nathalie Villeneuve des Galeries de la Capitale, Norbert Tremblay de la boutique L’Indice Mode, l’attaché politique du député de Vanier-Les Rivières Sylvain Lévesque, Étienne Larivière, une représentante citoyenne, Louise Marquis, la présidente du conseil d’administration d’Amélie & Frédérick, Diane Dion, Yves Langlois et Boris Savoie-Doyer du bureau de la députée de Louis-Saint-Laurent Alexandrine Latendresse, Jean-Pierre Noël du Centre du Rasoir, Guy Dorval d’Axe Lebourgneuf ainsi que Michel Chicoine et Steeve Lachance du Club Lions Québec Les Rivières.

Pour en savoir plus sur le sujet, lire Le bureau de poste des Galeries respectera son bail  et Fermeture du bureau de poste des Galeries de la Capitale

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *