Actualités
21:29 19 avril 2013 | mise à jour le: 19 avril 2013 à 21:29 temps de lecture: 3 minutes

Le vélo électrique, eVox, sur les routes du Québec

Le tout nouveau vélo électrique, eVox, vient d’être officiellement lancé, le long du quai des Cageux, sur la promenade Samuel-De Champlain, par son constructeur, la compagnie Procycle, de Saint-Georges de Beauce. Pour célébrer l’évènement, une quarantaine d’employés de l’entreprise ont enfourché l’eVox et parcouru une randonnée de 20 km entre Saint-Romuald et Québec.

«Après trois années de Recherche & Développement et quelques mois en test dans un marché restreint l’été dernier, nous sommes fin prêts pour un lancement québécois», souligne Jacques Dutil, gérant des marques Miele et eVox pour l’entreprise Procycle.

Conçu au Québec, le vélo eVox «a une technologie unique que nous avons développé au cours des quatre dernières années. Le moteur est intégré au pédalier avec une puissance qui permet de monter des côtes de 15 %», précise-t-il.

Une batterie rechargeable en 1 heure

«Il y a plusieurs années, nous avions développé un prototype de vélo électrique, mais la technologie n’était pas au point, spécifiquement au niveau de la batterie», raconte Raymond Dutil, président de Procycle.

Aujourd’hui, l’entreprise revient avec une nouvelle innovation : une batterie rechargeable en une heure. «Sur le marché actuel, les batteries mettent entre 3 à 5 heures pour se recharger. Avec notre batterie, il est possible de faire entre 35 et 100 km, rajoute-t-il. Le vélo peut atteindre la vitesse maximale autorisée par Transport Canada, qui est de 32 km/h. L’été dernier, un anglais est parti, avec un eVox et une batterie, de nos bureaux de Saint-Georges pour rejoindre, 60 jours plus tard, ceux de Vancouver. Il s’arrêtait dans des cafés pour recharger sa batterie. C’est une première mondiale.»

Une console, installée sur le guidon, permet trois modes de pédalage. Il est ainsi possible de pédaler en toute liberté, ou bien de recevoir une certaine assistance ou encore être en mode 100 % électrique.

Le marché du vélo électrique est en croissance. La compagnie Procycle propose l’eVox au Québec, cette année. Elle espère d’ici l’an prochain, étendre son marché au Canada, aux États-Unis puis en Europe.

Aujourd’hui, quelque 200 eVox sont déjà sur les routes du Québec. D’ici trois ans, l’entreprise souhaiterait en voir circuler entre 5 à 6 000 par an.

L’eVox se décline en plusieurs couleurs et est disponible chez une trentaine de marchands autorisés dans la province de Québec, au prix de 2 800 $. Avec le chargeur, le vélo pèse 60 livres.

Groupe Québec Hebdo

Jacques Dutil, gérant des marques Miele et eVox pour l’entreprise Procycle; et Raymond Dutil, président de Procycle viennent de lancer le vélo électrique, eVox.

(Photo Isabelle Le Maléfan)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *