Actualités
17:52 30 avril 2013 | mise à jour le: 30 avril 2013 à 17:52 temps de lecture: 2 minutes

«La meilleure palestre possible» pour les gymnastes de l’Arpidrome

Selon l’échéancier prévu, la construction d’une palestre de gymnastique et la réfection de la piscine à l’Arpidrome, dans l’arrondissement de Charlesbourg, devraient commencer au printemps 2014. La Ville de Québec donnait récemment le coup d’envoi au projet en octroyant trois contrats pour le futur centre de gymnastique.

Trois fournisseurs ont répondu à l’appel d’offres pour des services en architecture. L’expérience passée et l’aspect financier, entre autres critères de sélection, ont fait penché la balance en faveur de la firme Larochelle et Desmeules architectes, sise à Sainte-Foy. Le montant de leur soumission s’élève à 314 968 $.

Sylvain Légaré, conseiller municipal responsable des sports, précise que la firme devra tenir compte des recommandations contenues dans le rapport réalisé à la suite d’une tournée des différentes institutions de gymnastique.

«On travaille sur le dossier depuis plus d’un an. On a rencontré les clubs de gymnastique, Gymnastique Canada, la Fédération de gymnastique du Québec… On a organisé environ 30 rencontres au total pour savoir quels étaient les besoins pour la construction de la palestre. Si on veut faire du cheerleading, ça prend quoi? Si on veut faire du tumbling, ça prend quoi?» L’exemple de Gatineau servira d’inspiration pour obtenir «la meilleure palestre possible», ajoute-t-il enfin.

Les deux autres appels d’offres portaient sur des services en génie civil et en génie mécanique, décrochés respectivement par les firmes EMS Structure (93 478 $) et Bouthillette Parizeau (182 558 $). Fait à noter, environ 20 000 $ et 60 000 $ séparaient ces fournisseurs de leur plus proche compétiteur au pointage. «C’est une guerre de concurrence dont la Ville sort gagnante», résume le conseiller du district de Val-Bélair.

Ces trois contrats représentent un investissement d’environ 600 000 $. On se rappelle qu’en novembre dernier, la Ville avait confirmé une enveloppe totale de 8,5 M$ pour ce projet de construction et de réfection. En février 2014, elle procédera à un appel d’offres pour l’étape de la construction, laquelle devrait donc s’amorcer dès le mois de mai suivant.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *