Actualités
18:02 18 janvier 2013 | mise à jour le: 18 janvier 2013 à 18:02 temps de lecture: 3 minutes

Fermeture du bureau de poste des Galeries de la Capitale

Le bureau de poste, situé dans les Galeries de la Capitale, fermera ses portes le 15 février prochain. Une décision que déplore le directeur général du complexe commercial, Yves Bois. Des commerçants et des clients se sont d’ailleurs mobilisés en recueillant 3000 signatures.

«Cette décision s’avère nécessaire vu le déclin accéléré du volume de courrier au cours des dernières années. En 2012, nous avons constaté 2 millions de moins de lettres par jour dans nos systèmes, comparativement à l’année précédente. Et cette tendance affecte la viabilité à long terme de l’entreprise qui a affiché une perte financière en 2011», a expliqué la responsable des communications à Postes Canda, Geneviève Latour. Postes Canada note que le service postal est utilisé différemment de nos jours. Il s’agit du troisième site à fermer ses portes à Québec. En 2012, le bureau de poste à L’Ancienne-Lorette et celui de Dalhousie ont subi le même sort.

Les travailleurs et résidents du secteur devront se tourner vers les autres points de service de Postes Canada présents dans le secteur. Selon Postes Canada, cinq succursales sont situées dans un rayon de moins de quatre kilomètres des Galeries de la Capitale.

À partir du 15 février, les deux employés à temps plein et le travailleur à temps partiel de cet établissement seront déménagés selon les conventions collectives. Aucun employé ne perdra son emploi, a précisé Mme Latour. À cette réponse, Danielle Coutte, archiviste à l’exécutif syndical du Syndicat des Travailleurs et Travailleuses des Postes (STTP) et employée notamment à ce bureau de poste, réplique que la situation n’est pas si simple. Selon elle, des acquis sont perdus puisque dans les bureaux de poste, de la formation est offerte régulièrement, ce qui n’est pas le cas dans les comptoirs postaux.

Impacts majeurs pour les Galeries de la Capitale

À l’automne dernier, plus de 3000 noms ont été recueillis dans le cadre d’une pétition initiée par des commerçants afin de demander de ne pas fermer la succursale. La volumineuse pile de signatures sera déposée à la Chambre des communes par la députée de Louis-Saint-Laurent, Alexandrine Latendresse. L’élue croit elle aussi que «les services à la population seront grandement affectés». «Ce que je déplore, c’est que la population n’a pas été écoutée. Même si on met des affiches qui disent que l’on va vous écouter beaucoup, faites parvenir vos commentaires. […] Le gouvernement n’écoute pas la population», commente la commis aux postes aux Galeries de la Capitale, Chantal Gagnon.

Un service de poste est offert depuis l’ouverture de Galeries, soit en 1981. Le bureau de poste est en place depuis 2001. «C’est un service essentiel. Nous nous devons d’offrir à la clientèle tous les services et les biens nécessaires. Ce serait comme couper le service de transport en commun parce qu’il n’est pas rentable», a fait valoir le directeur général du complexe commercial, Yves Bois.

 À lire aussi: L’Ancienne-Lorette sans bureau de poste

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *