Actualités
14:20 13 juin 2013 | mise à jour le: 13 juin 2013 à 14:20 temps de lecture: 2 minutes

La Ville n’a pas réussi à rassurer les propriétaires dans le secteur des Eaux-Fraîches

Une cinquantaine de personnes du secteur des Eaux-Fraîches de l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles se sont déplacées, mercredi soir, au Centre communautaire Paul-Émile-Beaulieu, pour apprendre ce que la Ville entend faire pour régler leur problème récurrent. Ceux-ci sont en effet aux prises avec le refoulement des égouts pluviaux dans leur résidence lors des grandes précipitations de pluie.

Un sentiment d’exaspération et de mécontentement était lisible sur plusieurs visages lors de la séance d’information concernant la gestion du réseau sanitaire du secteur. Consciente du problème, la Ville de Québec a expliqué les mesures mises en place déjà, ainsi que les solutions préconisées compte tenu de la conjoncture.

Des études et des travaux complémentaires au coût de plus de 4 M$ sont prévus. La Ville soutient que le tout pourrait être réglé d’ici 2016, en étant cependant très optimiste.

En effet, l’ingénieur Manuel Parent, de la section planification, développement au service de l’ingénierie de la Ville de Québec, a précisé que les travaux sont conditionnels aux résultats des études en cours et à l’approbation des instances qui devront prendre en compte la faisabilité, les budgets et les ressources disponibles. Dans les améliorations proposées, notons la réfection d’au moins 800 mètres linéaires du boulevard de la Colline, et des rues Trembles, des Ifs et des Merisiers.

Les propriétaires, qui subissent l’envahissement de leur sous-sol par cette eau fétide, sont mécontents des échéances et de l’absence de solutions concrètes qui leur ont été proposées dans l’immédiat.

La question des pompes temporaires installées par la Ville, mais qui n’ont rien réglé, faute d’être démarrées à temps, est venue d’une citoyenne. La Ville assure que dorénavant celles-ci seront activées plus rapidement, par l’optimisation du protocole et des procédures d’alerte.

 Une vidéo est en ligne: VIDÉO

L’Actuel, Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *