Actualités
14:55 2 juillet 2013 | mise à jour le: 2 juillet 2013 à 14:55 temps de lecture: 3 minutes

De petites et grandes guérisons sur la rue de l’Éclair

L’Actuel a visité, en collaboration avec Group’Action Val-Bélair, différents organismes desservant le territoire de la Haute-Saint-Charles notamment Val-Bélair. Au courant de l’été, six services sont présentés afin de les faire découvrir ou redécouvrir à la population.

Dans une résidence de couleur pastel sur la rue de l’Éclair à Val-Bélair, de petites et grandes guérisons se produisent quotidiennement. Chaque année, une cinquantaine d’adultes vivant avec une maladie mentale y entrent à bout de souffle. À la suite d’un répit d’une durée de 12 semaines jumelé à des ateliers psychoéducatifs et de suivis individuels, ils quittent l’esprit plus léger.

Le Centre de croissance Renaissance n’est pas une clinique de crise, mais de réadaptation. Un trait d’union souvent entre l’hospitalisation et la maison. La plupart d’entre elles sont référées par un établissement de santé de la région de la Capitale-Nationale. En 2012-2013, 66% des personnes étaient âgées de 36 à 55 ans.

Les intervenants du centre proposent des trucs pour mieux vivre avec la maladie mentale dans le cadre des ateliers psychoéducatifs. «Ils repartent avec des outils, ça diminue l’impuissance et l’incompréhension», précise la travailleuse sociale, Diane Duchaine. Il s’agit d’un programme mis sur pied il y a plusieurs années après avoir constaté que la plupart des clients de l’organisme avaient des besoins spécifiques communs. À travers les douze étapes, la culpabilité, l’équilibre, le deuil, les émotions, la peur ainsi que la tristesse sont abordés. Cette formation est aussi offerte à l’externe. Des ateliers sont proposés au Centre Saint-Louis à Loretteville et au CLSC de la Haute-Ville.

«On reconnaît la personne comme individu socialement», poursuit Mme Duchaine. L’approche est concentrée sur le rétablissement. «Nous, on croit beaucoup que tout est possible. Même avec un problème de santé mentale, il y a beaucoup de potentiel en eux», ajoute la directrice générale du Centre de croissance Renaissance, Mercédès Gravel. La résidence peut accueillir neuf personnes à la fois et un encadrement est en place sept jours sur sept, 24 heures sur 24.

Centre de croissance Renaissance en bref

Le Centre de croissance Renaissance, situé au 1620, rue de l’Éclair à Val-Bélair, œuvre auprès d’adultes vivant avec un problème de santé mentale. L’organisme accueille des personnes dans le cadre d’un programme interne sous forme de service d’hébergement. Un suivi individuel, des ateliers psychoéducatifs et des activités récréatives sont proposés pour une durée maximale de 12 semaines. Des ateliers à l’externe et un service de jour pour consolider les acquis après l’hébergement sont aussi offerts.

Pour plus d’infos: 418 843-5877 ou http://www.centrerenaissance.org

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *