Actualités
15:39 14 novembre 2013 | mise à jour le: 14 novembre 2013 à 15:39 temps de lecture: 3 minutes

De L’Abeille à Convivio: 75 ans de coopération

Convivio fête ses 75 ans d’existence. La Coopérative des consommateurs de Lorette fait partie des plus vieilles coops alimentaires. L’événement a été souligné par le biais d’une activité incluant une conférence du président de la Société d’histoire de la Haute-Saint-Charles, Mario Lussier.

«Je retiens l’intérêt des gens présents et la fierté de voir ce qu’est devenue la coop au cours des années», déclare le directeur général de Convivio, Michel Bouchard, au sujet de son bilan de la soirée.

En 1937, l’aventure a débuté avec l’union de gantiers de Loretteville pour créer une caisse-prêt. Dès l’année suivante, près de 200 personnes sont membres. Les réserves étaient conservées dans des résidences privées, selon les résultats des recherches des historiens, Marie-Ève Boulanger-Théberge et Mario Lussier de la Société d’histoire de la Haute-Saint-Charles.

De 1941 à 1977, le regroupement prit le nom Coopérative L’Abeille. Appelé ensuite, Magasin Coop, avant de devenir la Coopérative des Consommateurs de Lorette et Convivio en 2009.

Aujourd’hui, la coop est installée dans le secteur de Loretteville, sur Chauveau, et à Val-Bélair. Ces deux derniers magasins ont nécessité des investissements de près de 11 M$ chacun. «La Coopérative a perduré dans le temps. C’est une fierté», mentionne le directeur général de Convivio, Michel Bouchard. Plus de 14 400 personnes sont membres. L’ouverture des commerces sur Chauveau en 2009 et à Val-Bélair en 2011 a permis de hausser le nombre d’adhérents de plus de 3000 inscriptions.

La coop a subi les soubresauts de la faillite de la Fédération des magasins COOP dans les années 1980. Les magasins indépendants ont gagné du terrain. Alors que des coopératives d’alimentation ont dû fermer leurs portes, le regroupement alimentaire lorettevillois a choisi d’adopter la bannière IGA. «Il y a eu de grands mouvements, confirme M. Bouchard. De grandes chaînes ont disparu et des coopératives ont perdu leur référence.»

Ce dernier ajoute qu’un important projet est en route. La succursale de Loretteville sur de l’Ormière sera renouvelée. «Il y a des projets de construction en cours. On pense pouvoir procéder au printemps 2014», confirme-t-il. Le projet sera présenté aux membres plus en détail lors de l’assemblée générale annuelle en décembre.

Pour en savoir plus sur l’historique de la coop, vous pouvez vous rendre au local de la Société d’histoire de la Haute-Saint-Charles, situé au 264, rue Racine, local 109.

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *