Actualités
20:53 21 novembre 2013 | mise à jour le: 21 novembre 2013 à 20:53 temps de lecture: 2 minutes

Transport collectif : Les voies réservées en fonction dès demain sur l’autoroute Robert-Bourassa

Les travaux de réaménagement des autoroutes Charest et Robert-Bourassa se termineront, demain matin, permettant ainsi après plusieurs mois d’attente la mise en service des nouvelles voies réservées au transport collectif entre les secteurs de Lebourgneuf et du boulevard Laurier.

Le ministre des Transports, Sylvain Gaudreault, la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Agnès Maltais, et le nouveau président du Réseau de transport de la Capitale (RTC), Rémy Normand, en ont fait l’annonce, cet après-midi, en soulignant que la fin de ce plus grand chantier en 25 ans à Québec permettra à quelque 500 autobus, dont 325 aux heures de pointe, d’emprunter quotidiennement les voies réservées de l’autoroute Robert-Bourassa.

«Tout a été mis en œuvre pour améliorer la fluidité et la sécurité de cet axe stratégique à Québec. L’ajout de ces voies sur la totalité du parcours de l’autoroute Robert-Bourassa offre aux usagers une option efficace pour rejoindre notamment le secteur de Sainte-Foy, où se trouvent de nombreux immeubles commerciaux et de bureaux, ainsi que des établissements d’enseignement», a indiqué le ministre Gaudreault.

Pour Agnès Maltais, la fin de ce chantier optimisera les déplacements autant des usagers du transport en commun que des automobilistes. «Avec 15 minutes de moins en temps de parcours en autobus sur cet axe routier majeur, cela signifie encore plus de temps en famille», a déclaré la ministre.

8 500 personnes par jour

Selon le nouveau président du Réseau de transport de la Capitale, Rémy Normand, plus de 8 500 personnes par jour profiteront de ces nouvelles voies réservées avec les nouveaux circuits Express 500 qui s’ajoutent aux Express 300.

«Lorsque le projet d’amélioration du transport collectif sera rendu à maturité, on estime à plus de 15 000 le nombre de personnes qui bénéficieront des voies réservées. Le RTC et la Ville de Québec doivent anticiper la croissance de Sainte-Foy prévue dans le programme particulier d’urbanisme. Le développement doit être accompagné par une offre de transport diversifiée et de qualité. Chaque autobus permet de retirer 50 voitures de la route», a noté M. Normand. Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *