Actualités
20:50 5 septembre 2013 | mise à jour le: 5 septembre 2013 à 20:50 temps de lecture: 3 minutes

Une longue maison à visiter à Wendake

La maison longue huronne-wendat a été dévoilée au public. Après l’annonce en janvier, le début des travaux et la construction, de nombreux défis ont été relevés afin de pouvoir livrer le produit final.

Cette nouveauté vise à bonifier l’offre touristique à Wendake ainsi que dans la Capitale-Nationale. «La maison longue va devenir une des pièces maîtresses de la stratégie touristique de Wendake que l’on souhaite mettre de l’avant», a déclaré le vice-grand chef du Conseil de la nation huronne-wendat (CNWH), Jean Vincent.

L’érection du bâtiment et de sa palissade s’est déroulée depuis le printemps dernier. Le travail a été supervisé par l’archéologue Yves Chrétien dans le but que le résultat final reflète fidèlement l’habitation traditionnelle des Hurons-Wendat. Comme prévu au départ, la maison longue a une forme d’arche. Un fumoir et un jardin ont aussi été aménagés.

«Si on veut parler d’authenticité, il faut retourner aux racines de cette histoire-là. […] Il y a eu beaucoup de recherches, tous les documents historiques, toutes les descriptions faites, on a puisé à ces informations afin de représenter le mieux la réalité», a expliqué Yves Chrétien. Plus de 12 mètres de cordes ont été utilisés afin de nouer les principales pièces. Puisqu’à l’époque les vis et les clous étant absents, l’équipe a utilisé des cordages.

«Nous avons réussi à doter la région d’une œuvre d’art», a ajouté le grand chef de la CNHW, Konrad Sioui. Le projet a nécessité davantage d’investissements que prévu. La somme a atteint au-delà de 350 000$ en raison de sa complexité plutôt que les 240 000$ planifiés.

Les clients de l’Hôtel-Musée Premières nations pourront dormir dans la maison longue tout en ayant une chambre dans le bâtiment principal au cas où. Un gardien de trois feux veillera sur eux et une conteuse huronne-wendat fera découvrir les mythes et légendes de la nation. Les gens pourront ainsi participer activement aux activités portant sur l’horticulture, la pêche, la chasse et du troc. «Alors, c’est vraiment l’expérience comment vivaient les Hurons-Wendat à l’époque», conclut la directrice générale de l’Industrie touristique de Wendake, Colombe Bourque.

Deux vidéos sont en ligne: L’archéologue Yves Chrétien explique comment le travail de recherche a été effectué. Par ailleurs, la directrice générale de l’Industrie touristique de Wendake, Colombe Bourque, décrit l’expérience proposée dans la maison longue.

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *