Actualités
19:25 15 septembre 2013 | mise à jour le: 15 septembre 2013 à 19:25 temps de lecture: 3 minutes

Un bâtiment nommé en l’honneur de Léopold-E.-Beaulieu

Le nouveau bâtiment d’accueil du parc linéaire de la rivière Saint-Charles, situé sur la rue Delage, porte dorénavant le nom d’un ancien gardien du lac et de la rivière Saint-Charles. Léopold-E. Beaulieu n’a pas eu seulement ce rôle. Il a porté plusieurs chapeaux au sein de sa communauté à Lac-Saint-Charles.

Au cours de cinq décennies, le Lac-Saint-Charlois a contribué au développement de la municipalité. Établi avec sa famille sur la rue Delage, l’homme a complété trois mandats consécutifs comme maire de Lac-Saint-Charles. Il s’est aussi impliqué dans plusieurs organismes locaux comme l’œuvre des terrains de jeux (OTJ).

Décédé en 2004 à l’âge de 86 ans, Léopold-E. Beaulieu a laissé sa marque notamment au niveau municipal comme un bâtisseur du milieu. Il a contribué à la construction d’une caserne d’incendie, de ponts, de rues et de la mise en place du complexe d’eau et d’égouts ainsi qu’un dépotoir. Le politicien a aussi participé à la conception des plans et devis du premier centre de loisirs.

C’est grâce à l’initiative de la fille du défunt, Candide Beaulieu, que le nom Léopold-E.-Beaulieu a été retenu par l’arrondissement de la Haute-Saint-Charles. «À partir de 1937, mon père a été surveillant de la rivière. Il recueillait aussi les détritus le long des berges. C’était donc de l’écologie», fait valoir Candide Beaulieu. C’est cet aspect qui a été l’élément déclencheur pour Mme Beaulieu. Lorsqu’elle a entendu parler du concours en vue de nommer le nouveau bâtiment de son quartier, elle n’a pas hésité. Ainsi, le bâtiment portera le nom de Centre écologique Léopold-E.-Beaulieu.

Centre écologique primé

Avant même de recevoir officiellement sa dénomination, le Centre écologique Léopold-E.-Beaulieu a remporté un prix. Le bâtiment d’accueil du parc linéaire de la rivière Saint-Charles a été désigné comme le lauréat – Bâtiments municipaux des Mérites d’architecture de la Ville de Québec 2012. Il a été conçu afin de récupérer l’eau de pluie du terrain de stationnement dans un réservoir souterrain. Par ailleurs, l’eau de pluie provenant du toit est utilisée pour le fonctionnement des toilettes de l’édifice. Enfin, une partie de la toiture est végétalisée.

La bâtisse d’une superficie de 230 mètres carrés et recouverte de bois a été construite au coût de 1 M$. L’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL) y loge depuis la fin des travaux.

La fille du défunt Léopold-E Beaulieu, Françoise Beaulieu, a rappelé les actions menées par son père à Lac-Saint-Charles.

En vidéo, Steeve Verret souligne le prix remporté pour l’architecture de ce bâtiment. Cliquez: Vidéo

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *