Actualités
17:03 18 septembre 2013 | mise à jour le: 18 septembre 2013 à 17:03 temps de lecture: 4 minutes

La phase I du Projet Tortue en voie d’être complétée

Il y a de l’action à Wendake. Mine de rien, trois chantiers majeurs sont en branle sur le territoire huron-wendat. Le Centre de santé Marie-Paule-Sioui-Vincent, la phase I du Projet tortue, est pratiquement achevé, le Centre récréatif Omer Lainé se refait une beauté et de nouveaux terrains pour les résidents hurons-wendat sont en train d’être aménagés. À partir de cette semaine et au courant des deux prochaines semaines, L’Actuel présente un dossier complet sur ces trois chantiers nécessitant des millions d’investissements pour le Conseil de la nation huronne-wendat (CNHW).

Annoncé en grandes pompes en juin 2012, le Projet Tortue vise à rassembler les différents services et organismes de santé dans une même zone. Le projet Yändia’wich, évalué à près de 24 M$, prend forme tranquillement. La phase I, soit la construction d’un nouveau Centre de santé Marie-Paule-Sioui-Vincent, achève.

Les services offerts jusqu’à aujourd’hui dans le bâtiment administratif du CNHW transféreront sur la rue de l’Ours tout près de la Résidence Marcel Sioui. Les coups de marteau et les camions ont commencé à se faire entendre à l’automne 2013 et le déménagement officiellement devrait avoir lieu à la fin du mois d’octobre. Il s’agit d’une soixantaine d’employés concernés, selon le chef responsable de la santé et des Services sociaux – Services éducatifs – Territoires, René Gros Louis.

Deux autres étapes à venir

Santé Canada a octroyé une somme de 3 M$ pour la réalisation de la première étape du Projet Tortue. À ce montant, le CNHW a injecté 1,5 M$. D’autres partenaires se sont aussi joints comme la Société d’habitation du Québec et le ministère des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada.

La prochaine phase consistera à ériger des appartements supervisés. Au total, 80 logements seront construits. Des rencontres se poursuivent afin de boucler et attacher le financement, confirme René Gros Louis. «La population est vieillissante. À la suite de nombreuses consultations, la population nous en a demandé», précise-t-il. Ce type d’habitation sera proposé aux personnes en perte d’autonomie ou autonomes.

Quant à la troisième partie, un Centre hospitalier de soins de longue durée (CHSLD) de deux étages poussera. En fait, c’est la Résidence Marcel Sioui qui sera agrandie. Le bâtiment actuel compte 12 lits, la capacité sera donc doublée. L’objectif est d’éviter que les aînés soient déracinés lorsqu’ils doivent quitter leur domicile. «Ils ont manifesté ce droit de terminer leur vie auprès des leurs», fait valoir le chef responsable de la santé et des Services sociaux – Services éducatifs – Territoires.

Retombées économiques espérées

Les trois phases permettront aux résidents du secteur d’avoir accès à des soins complets de périnatalité jusqu’à la fin de vie. Ainsi, les usagers ne seront pas seulement des autochtones, mais les habitants locaux. «La région nord pourra être desservie. Il y a un besoin pour ce genre de service. On va commencer à offrir à notre population et ensuite, ce sera élargi», assure René Gros Louis.

Par ailleurs, la CNHW souhaite que des initiatives entrepreneuriales soient créées au niveau de l’hébergement et de la restauration. Par exemple, la naissance de corporations est envisagée en vue de contribuer au développement économique du territoire wendat.

À lire la semaine prochaine dans le cadre du dossier Chantiers majeurs à Wendake, le Centre récréatif Omer Lainé se refait une beauté.

Pour lire les autres publications au sujey de Tortue: Projet Tortue: de nouveaux services de santé à Wendake et Santé Canada verse 3 M$ pour la phase I du projet Tortue à Wendake

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *