Actualités
14:21 21 janvier 2019

Monoxyde de carbone: La CS de la Capitale se conforme à la demande du ministre

Monoxyde de carbone: La CS de la Capitale se conforme à la demande du ministre
Photo by: Morad HEGUIInstallation d'un avertisseur de fumée et d'incendie avec un capteur de monoxyde de carbone. (Photo Deposit Photo)

SÉCURITÉ. La Commission scolaire de la Capitale procédera à l’installation de détecteurs de monoxyde de carbone dans ses établissements. Elle répond à une demande de Jean‑François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, qui a exigé que des mesures soient prises très rapidement afin de renforcer la sécurité dans les établissements du réseau de l’éducation.

Dans une lettre publiée le 17 janvier, le ministre s’est dit très préoccupé de l’événement survenu le 14 janvier, à l’école des Découvreurs de la Commission scolaire Marguerite-Bourgois. Un joint défectueux du système de chauffage a nécessité l’hospitalisation de 43 personnes.

Actuellement, précise Marie-Élaine Dion, relationniste à la Commission scolaire de la Capitale, les endroits munis de détecteurs de monoxyde de carbone sont les garages du Centre de formation professionnelle Wilbrod-Bherer et de l’École de foresterie de Duchesnay. Cette décision avait été prise en raison de la présence de véhicules à l’intérieur en raison de pratiques pédagogiques. La commission scolaire compte 66 établissements, dont 45 écoles primaires, trois écoles primaires-secondaires, neuf écoles secondaires, sept centres de formation professionnelle et deux centres d’éducation des adultes.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *