Actualités
12:05 14 février 2016 | mise à jour le: 14 février 2016 à 12:05 temps de lecture: 3 minutes

Retour au pays de troupes de Valcartier déployées en Europe

ARMÉE. Environ 130 militaires de Valcartier sont rentrés au pays, samedi, au terme d’un déploiement de plus de sept mois en Europe centrale et en Europe de l’Est dans le cadre de l’Opération Reassurance.

La majorité des militaires de retour sont issus du 3e Bataillon du Royal 22e Régiment, chapeauté par le 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada basé à Valcartier. Le reste du contingent, comptant 55 soldats, rentrera au pays plus tard en février.

Pour l’Armée canadienne, l’Opération Reassurance démontre l’engagement du Canada envers ses alliés en Europe centrale et en Europe de l’Est. Ce déploiement renforce les activités entreprises par les Forces armées canadiennes (FAC) pour appuyer les mesures d’apaisement mises de l’avant par l’OTAN, dont les capacités militaires pour l’entraînement, les exercices, les démonstrations et les tâches assignées.

Durant la quatrième rotation de l’Opération Reassurance, les soldats ont participé à différentes activités d’entraînement. Notamment, les exercices Silver Arrow, en Lettonie, et Maple Detachment, en Pologne, ayant pour but de développer et d’améliorer l’interopérabilité, l’état de préparation, les capacités d’opérations conjointes et les interventions multinationales en cas de crises.

Avantages

Selon la direction de l’Armée canadienne, ses troupes tirent avantage de ces occasions d’entraînement en Europe. Cela permet aux militaires d’améliorer leur interopérabilité avec leurs alliés de l’OTAN, de mettre en valeur leurs capacités et de démontrer une fois de plus leurs capacités de leadership.

Des membres des FAC sont en Europe centrale et en Europe de l’Est depuis mai 2014. Ils ont pris part à des exercices d’entraînement collectifs et à des engagements des partenaires avec les forces alliées.

Ce qu’ils ont dit :

«Pour avoir visité les troupes à deux reprises au cours des derniers mois, je peux attester de l’excellent travail qu’elles ont réalisé en Europe. Autant je pense que les militaires de Valcartier ont su tirer des leçons et bonifier leur savoir-faire grâce à de nombreux échanges avec leurs partenaires de l’OTAN, autant je crois que l’inverse est aussi vrai. L’amélioration de l’interopérabilité, l’un des principaux objectifs de cette opération, a assurément été atteinte.» – Colonel Michel-Henri St-Louis, commandant du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada

«C’est avec le sentiment du devoir accompli et la fierté d’avoir représenté les Forces armées canadiennes pendant Op Reassurance, que nous rentrons au pays aujourd’hui. Après une si longue absence, ce sont des retrouvailles en famille et un repos bien mérité qui attendent nos valeureux militaires qui ont fièrement porté les valeurs des Canadiennes et des Canadiens en Europe de l’Est au cours des sept derniers mois.» – Major Simon Côté, commandant de la Force opérationnelle terrestre, Op Reassurance Roto 4

(Source : Défense nationale du Canada)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *