Actualités
21:00 15 février 2016 | mise à jour le: 15 février 2016 à 21:00 temps de lecture: 2 minutes

Wendake: Fur The Win Studios habille les «furries» depuis 5 ans

ANNIVERSAIRE. Aniouchka Sioui célèbre ce mois-ci les cinq ans de son entreprise Fur The Win, qui a résolument le vent dans les voiles.

Depuis février 2011, la jeune huronne-wendat a confectionné environ une soixantaine de mascottes grandeur nature pour des furries – des adeptes de costume. La progression a été fulgurante: «C’est fou! Quand ils disent le bouche à oreille… Dans la première année, je pense qu’on en a fait deux!» Aujourd’hui, les commandes s’enchaînent pour Aniouchka Sioui et son conjoint, partenaires dans l’aventure.

Avec l’aide d’une couturière, les créateurs partent d’un modèle ou d’une image que les clients envoient, puis ils confectionnent tout à la main. «Les furries veulent un animal spécifique à eux», note Aniouchka.

Autodidacte, la jeune femme garde d’ailleurs précieusement pour elle les méthodes qui font sa renommée auprès des amateurs: «Chaque client qui me contacte me dit souvent: “Je veux un produit qui ressemble au dernier que tu as fait”», explique-t-elle. «Que ce soit au Québec, que ce soit aux États-Unis, ils viennent me rejoindre pour un produit qui a déjà été fait.» Chaque costume nécessitera une à deux semaines de travail.

Rassemblement à Québec?

À l’heure actuelle, les rassemblements officiels de furries sont encore peu nombreux. À Québec, on en verra quelques-uns au Comiccon, souligne Aniouchka Sioui. Les rencontres demeurent autrement informelles, mais elles rassemblent de plus en plus de gens, assure-t-elle.

À preuve, la fête de Noël qu’elle organise depuis quelques années a rassemblé près de 90 furries en décembre dernier. «Au début on devait être 15!»

Aniouchka Sioui y voit donc le potentiel de transformer l’événement en une véritable convention à Québec, ce, avant longtemps.

À lire sur le sujet: Aniouchka Sioui: créatrice de mascottes

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *