Actualités
17:00 12 mars 2016 | mise à jour le: 12 mars 2016 à 17:00 temps de lecture: 2 minutes

La 9e journée «Les filles et les sciences, un duo électrisant!» bat son plein

SCIENCES. Jusqu’à 15h, les filles de 2e et 3e secondaire pourront plonger dans l’univers scientifique.

Les jeunes pourront mettre les mains à la pâte à travers quelque 17 ateliers.

Fabrication de vaccins et programmation de jeux vidéo est au programme des filles qui pourront aussi fusionner de la fibre optique, fabriquer une épingle clignotante, jouer avec les ondes, bouger un bras de robot, construire un satellite ou encore analyser de l’ADN provenant d’une scène de crime.

La 9e journée «Les filles et les sciences, un duo électrisant !» bat son plein à l’Université Laval en présence du populaire animateur de Génial !, Martin Carli. L’événement a pour but de faire découvrir aux jeunes filles de 2e et 3e secondaire comment les sciences peuvent jouer un rôle déterminant dans leur avenir professionnel.

«Les femmes ne représentaient que 9,4 % des inscriptions universitaires de premier cycle en génie informatique en 2015, souligne l’organisation, quand on sait que le taux de placement des étudiants de dernière année de cette discipline est de 100 %, on ne peut que souhaiter voir de plus en plus de jeunes filles rejoindre les cohortes des futurs finissants.»

En marge des ateliers, les filles seront invitées à découvrir les carrières offertes en science et génie ainsi que le parcours académique pour y parvenir en visitant des kiosques spécialement aménagés pour l’évènement.

«Les filles et les sciences, un duo électrisant !» se déroule jusqu’à 15h au Pavillon Alphonse-Desjardins de l’Université Laval.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *