Actualités
21:00 26 août 2016 | mise à jour le: 26 août 2016 à 21:00 temps de lecture: 2 minutes

La Friperie du Père-Lelièvre offre des fournitures scolaires pour les familles

COMMUNAUTÉ. La Friperie du Père-Lelièvre fignole les derniers détails de sa Grande rentrée. Ce samedi, l’organisme à but non lucratif a pour objectif de garnir les sacs à dos d’une vingtaine de familles de Duberger – Les Saules.

«Tout parent veut acheter un petit quelque chose neuf à son enfant pour la rentrée scolaire, mais on n’a pas nécessairement les moyens», fait valoir la coordonnatrice de la Friperie, Êve Moffet. «Fait que nous, on est là pour répondre aux besoins du quartier, mais aussi connaître les besoins du quartier.»

Cet été, ses bénévoles et elles ont confectionné des sacs réutilisables avec du tissu donné: «On va les remplir de trucs scolaires: crayons, petits carnets, duotang, colle – des dons de la communauté, bref – et ils pourront partir avec un sac assez plein pour 6$», résume-t-elle.

Quartier dans le besoin

«Ce n’est pas parce que tu travailles que tu es riche pour autant», souligne Ève Moffet. Dans Duberger – Les Saules, une mixité sociale importante existe, commente-t-elle, ce qui fait que des familles dans le besoin en côtoient d’autres, plus aisées. Aussi, les dons faits à la Friperie sont importants, se réjouit-elle.

Seulement le «très beau» est gardé, le «beau» est redonné, et rien n’y est vendu plus cher que 7$, souligne la coordonnatrice, qui précise qu’une rotation quasi quotidienne des articles y est réalisée, en plus du grand changement d’inventaire, chaque début de saison.

L’an prochain, le projet de la Grande rentrée pourrait en somme se mettre en branle plus tôt dans l’année, de sorte à amasser plus de matériel, conclut Êve Moffet.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *