Actualités
16:17 26 janvier 2016 | mise à jour le: 26 janvier 2016 à 16:17 temps de lecture: 2 minutes

Optique-photonique: Deux entrepreneurs en résidence à Québec

AFFAIRES. Deux entrepreneurs en optique photonique s’installeront en résidence à l’Institut national d’optique (INO) pour y développer des technologies qui promettent de «changer les règles».

Les entrepreneurs Éric Bergeron de Flyscan et Dragan Tubic de Umanx travailleront à développer un modèle d’affaires et à commercialiser un projet à partir d’une application développée à l’INO, dans le parc technologique du Québec métropolitain.

Par le biais du programme Entrepreneurs en résidence, les participants auront ainsi accès à des applications expérimentales pendant une période maximale de 18 mois.

Flyscan en profitera pour proposer des services de détection aéroportée pour repérer les fuites de pétrole dans les oléoducs. M. Bergeron croit ainsi pouvoir devenir la première entreprise au monde à détecter les petites fuites de pétrole.

Dragan Tubic de Umanx travaillera quant à lui sur des robots intelligents pour améliorer, voire remplacer les systèmes d’alarme conventionnels.

Le ministre responsable de la région, Sam Hamad, s’est d’ailleurs inspiré de l’histoire de cet entrepreneur nouvellement arrivé au Canada pour vanter le potentiel du Canada à développer les talents des réfugiés.

«On sait que le Canada est le meilleur endroit au monde pour permettre à quelqu’un de réaliser son rêve et particulièrement au Québec. Dragan est un bel exemple pour nos jeunes qu’on voit arriver ici.»

«L’argent qu’on investit ici, on est sûrs que c’est très payant», a conclu le maire de Québec, Régis Labeaume, qui consacre 400 000$ à la réalisation de ce projet de résidence avec le gouvernement du Québec.

Quebec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *