Actualités
15:02 31 août 2011 | mise à jour le: 31 août 2011 à 15:02 temps de lecture: 4 minutes

Prémont Harley: les travaux sont lancés

Malgré un retard dans le début des travaux, le nouveau centre Prémont Harley-Davidson devrait ouvrir en juin 2012 sur le boulevard Pierre-Bertrand. Les opérations afin de préparer le terrain en vue de la construction de l’édifice ont débuté cette semaine.

Les travaux évalués à 13 M$ devrait durer de huit à neuf mois selon les prévisions du propriétaire Laurent Prémont. Il s’agit d’une hausse de 3 M$ par rapport aux premières évaluations budgétaires d’avril 2011 lors d’une entrevue exclusive avec L’Actuel. Le projet de départ comprend toujours une section destinée aux articles promotionnels Harley, une salle d’exposition sur la moto et un espace de restauration. «Des pourparlers sont toujours en cours», répond Laurent Prémont questionné sur le nom de l’entreprise de restauration qui pourrait voir le jour. Le bâtiment aura une superficie de 64 000 pieds carrés. Une tour illuminée de 75 pieds trônera sur la façade avant du commerce, l’un des plus grands dans le domaine de la vente de motos Harley-Davidson dans l’Est du pays.

Le propriétaire revient tout juste d’un voyage dans l’Ouest canadien. «Les boutiques Harley de la Colombie-Britannique se ressemblent, a-t-il constaté. Le futur Prémont Harley-Davidon sera unique et personnalisé où la clientèle sera à l’aise pour magasiner.» L’équipe de Prémont Harley a raffiné pendant près de six mois les plans de conception.

Quant à l’ancien bâtiment sur le boulevard Wilfrid-Hamel, les locaux seront loués ou à vendre. Au départ, l’homme d’affaires prévoyait de les transformer en outlet sous forme d’un centre de liquidation, mais l’idée a été abandonnée en cours de route.

L’arrivée de nouveaux modèles de moto Harley comme le Switchback et la vente de nombreux produits dérivés à l’effigie Harley-Davidson donnent espoir au propriétaire de Prémont Harley-Davidson d’accueillir des acheteurs jusqu’ici absents de la clientèle régulière.

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

En page 2: Le plus gros centre Harley-Davidson de l’Est du pays dans Vanier (publié le 22 avril 2011)

Le plus gros centre Harley-Davidson de l’Est du pays dans Vanier

Luc Fournier, publié le 22 avril 2011

Prémont Harley-Davidson bâtira, au cours des prochains mois, le plus grand commerce de vente de motos Harley-Davidson de l’Est du pays, sinon du pays entier. Avec 64 000 pieds carrés de superficie, une tour illuminée de 75 pieds et un investissement total de 10 M$, le nouveau commerce du boulevard Pierre-Bertrand ne passera certainement pas inaperçu.

Pour le propriétaire, Laurent Prémont, le commerce du boulevard Wilfrid-Hamel qu’il opère depuis 1989 était devenu trop petit compte tenu des ventes qui augmentent de façon constante. De 250 motos par année il y a 10 ans, le rythme des ventes a atteint plus de 500 motos. Le manque de stationnement était aussi devenu un problème.

Le nouveau centre, trois fois plus gros, avec une salle de démonstration doublée de 15 000 pieds carrés, sera situé dans un endroit plus approprié pour les consommateurs. «Le boulevard Hamel ne s’est pas amélioré comme escompté, pour le service au détail», de confier Laurent Prémont.

Près des concessionnaires automobiles de prestige que l’on peut trouver sur le boulevard Pierre-Bertrand, aux abords de l’autoroute Félix-Leclerc, la visibilité du magasin sera augmentée. «Les femmes vont magasiner [aux Galeries de la Capitale], et pendant ce temps-là, les hommes vont voir les motos», imagine M. Prémont.

Un restaurant pourrait même y être rattaché, songe l’ambitieux propriétaire.

De la literie au patio

Et il n’y a pas que les motos. Les multiples objets à l’effigie de la marque se vendent bien, aussi. Car les adeptes ne conduisent pas seulement une moto. Ils conduisent une Harley.

Ainsi, la marque se décline sous différents produits, de la chaussure à la serviette de plage, en passant par la literie ou les meubles de patio. La boutique aura donc une superficie six à sept fois plus grande que l’ancienne, afin de vendre un maximum de ces produits qui font en sorte que le magasin demeure actif tout au long de l’année, particulièrement dans la période des fêtes.

Le sous-sol sera réservé pour le remisage de motos. Un centre de location et un espace musée seront aussi aménagés.

Les travaux, derrière le restaurant Thomas Tam, devraient débuter en mai, souhaite Laurent Prémont. Pour ce qui est de l’actuel commerce sur Wilfrid-Hamel, il sera transformé en «outlet», un centre de liquidation où l’on pourrait aussi retrouver des motos usagées, et possiblement d’autres marques.

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *