Actualités
20:34 26 juillet 2011 | mise à jour le: 26 juillet 2011 à 20:34 Temps de lecture: 4 minutes

Rapport accablant des policiers de Québec sur le bar Le Palace

Le bar Le Palace devra affronter la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) lors d’une audition de trois jours à la fin du mois d’août. Un volumineux dossier monté par les policiers dresse un portrait inquiétant de l’établissement du boulevard Pierre-Bertrand.

Les mots «coups de poing», «blessures», «coupures», «lacérations» et «pertes de conscience» reviennent régulièrement dans le rapport de la police de Québec qui a été remis récemment à la Régie. Les chiffres, quant à eux, sont encore plus éloquents. «Ce qu’on peut confirmer, c’est que la police est intervenue plus de 317 fois, seulement en 2010, pour des cas de violence, de méfaits, de vols, de consommations excessives, de stupéfiants et de désordre. Au total de toutes ces interventions, 394 contraventions ont été émises», indique Sandra Dion, relationniste pour le service de police de Québec.

Le rapport par ailleurs détaille précisément les types d’intervention policière. Ainsi, on apprend notamment que les actes de violence ont représenté 37 cas l’année dernière. De plus, 12 vols de même que 31 interventions liées à l’abus d’alcool et nécessitant pour certaines d’entre elles le transport en ambulance ont été répertoriés en 2010.

S’ajoutent à ces statistiques des données compilées du 1er janvier 2011 au 14 mars dernier. Le rapport fait état de 83 appels reçus par la police de Québec concernant des problématiques diverses. Des appels qui ont exigé près d’une trentaine de fois la venue des forces de l’ordre. Des publicités incitant à la consommation excessive et des techniques de promotion agressive – consommation illimitée de boissons fortes et de vins pour 10$, par exemple – sont également dénoncées dans le rapport.

Dans plusieurs des cas décrits, il est mentionné que les portiers du bar ont été impliqués dans les incidents. Martin Sirois, le propriétaire de la compagnie de sécurité en charge des soirées au Palace (Sirois Sécurité), a refusé de commenter sur le sujet pour l’instant, prétextant ne pas encore avoir pris connaissance du rapport.

Le bar pourrait continuer d’opérer malgré la convocation

Pour l’heure, le propriétaire du bar, Terry O’Reilly, aurait lui-même décidé de fermer temporairement son établissement. En effet, un message enregistré sur la boîte vocale du Palace indique que la réouverture aura lieu le 29 septembre prochain. Le propriétaire de Sirois Sécurité confirme: «C’est fermé. C’est terminé. Nos agents n’entrent plus là. Tout a été annulé pour l’été.» Il a été impossible de rejoindre M. O’Reilly pour obtenir ses réactions avant la publication.

Du côté de la Régie des alcools, des courses et des jeux, on tient à préciser que l’organisme gouvernemental n’a pas forcé la fermeture. «Ce n’est pas la Régie qui fait fermer. Il a le droit d’opérer. Il n’y aura pas de révocation tant que le propriétaire ne sera pas entendu en audition. Il est présumé innocent jusqu’à preuve du contraire», explique Joyce Tremblay, de la direction des communications de la Régie.

Ainsi, l’établissement pourrait poursuivre ses opérations en dépit de l’avis de convocation. À la suite de l’audition, le propriétaire serait également en droit de maintenir son bar ouvert en attendant la sentence du tribunal administratif. La décision des deux régisseurs qui entendront la cause pourrait prendre jusqu’à trois mois avant d’être connue affirme Mme Tremblay de la RACJ.

Quant à la possibilité que les permis du Palace puissent être révoqués à l’issue des auditions, cette dernière refuse de se prononcer. «Les régisseurs vont juger de la preuve et des mesures que le Palace va s’engager à mettre en place pour corriger le tir. On n’est pas là pour fermer des établissements, au contraire», se contente de dire Mme Tremblay.

L’Actuel, membre du groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *