Actualités
15:21 1 mars 2018 | mise à jour le: 1 mars 2018 à 15:21 Temps de lecture: 2 minutes

Sauvegarder l’environnement: L’Odyssée mise sur l’électricité

L’école L’Odyssée, de Val-Bélair, est l’un des six établissements scolaires au Québec retenus au concours Mon école branchée. Elle recevra l’équipe d’Équiterre, en mars, pour réaliser une série d’activités.

«On fera venir un autobus électrique dans lequel les élèves pourront s’asseoir»

Photo gracieuseté – Autobus Auger

Pour cette première expérience, considérée comme un projet pilote, Équiterre avait lancé un appel à des écoles primaires et secondaires du Québec. Trente-deux ont répondu à l’invitation. L’organisme était épaulé par la Fondation Monique-Fitz-Back qui avait concocté du matériel ludique et original sur l’électrification des transports ainsi que la mobilité durable. Un fascicule, sur le portrait de l’industrie et les perspectives d’emploi, était également disponible pour ceux du secondaire.

Annick Girard, chargée de projet principale chez Équiterre, précise que le forfait branché consiste en une conférence sur la mobilité durable, dont l’électrification des transports. «On fera venir un autobus électrique dans lequel les élèves pourront s’asseoir. On profitera de l’occasion pour leur expliquer le fonctionnement de ce véhicule.»

Une murale grand format, produite par un artiste professionnel à partir de dessins d’élèves, fait aussi partie du programme. Une visite d’entreprise phare est prévue pour ceux de niveau secondaire. Une inauguration, regroupant toutes les réalisations, viendra clôturer le projet qui est financé par le Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification.

Le programme, proposé aux écoles, était une première au Québec.

Photo gracieuseté – Équiterre

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *