Actualités
22:09 18 janvier 2018 | mise à jour le: 18 janvier 2018 à 22:09 Temps de lecture: 3 minutes

«Wow, nous y sommes presque» – Mélanie Raymond

ÉVÉNEMENT. Le Carnaval de Québec dévoile son programme d’activités soulignant le 64e anniversaire de cette fête hivernale qui débutera le 26 janvier avec le couronnement de la Reine. L’édition 2018, qui se terminera le 11 février, correspond aussi au 60e anniversaire de la vente de la bougie.

Bonhomme Carnaval entouré des sept duchesses.

Photo TC Media – Alain Couillard

Mélanie Raymond en compagnie de Bonhomme Carnaval.

Photo TC Media – Alain Couillard

C’est un carnaval renouvelé qu’a présenté Mélanie Raymond. D’entrée de jeu, la directrice générale a déclaré que 20 nouvelles activités ont été ajoutées à celles de l’an dernier, soit environ 40%.

Le carnaval a ciblé cinq secteurs pour tenir ses diverses activités dont la Grande Allée et Place Georges V. S’ajoute la Zone Loto-Québec – Place de l’Assemblée-Nationale où l’on retrouvera, entre autres, le palais de Bonhomme. L’endroit sera également le cœur de cet événement hivernal et son principal centre culturel.

À deux pas du palais, le parc de l’Esplanade sera le cœur des activités familiales. Le parc de la Francophonie, où au milieu se trouve le bar la Coulée, deviendra le pôle de diverses activités dont le Défi-Évasion, avec sa Légende de Jos, le Conteur et le Coureur des bois. Vidéotron s’associe à nouveau à Bonhomme en proposant le Bûche ta bûche, un jeu vidéo projeté sur écran géant où les participants lanceront des haches en mousse à même l’écran.

Aides financières

Le ministre provincial Sébastien Proulx.

Photo TC Media – Alain Couillard

En point de presse, aujourd’hui,  Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, a salué le travail des organisateurs, des membres de la direction et des commanditaires qui, année après année, s’associent à cette fête hivernale exceptionnelle. «Le gouvernement du Québec est partenaire de cette activité depuis des décennies.» Il a précisé qu’un montant de 706 000$, provenant du ministère du Tourisme, et 575 000$, pris à même le budget du secrétariat de la Capitale nationale, étaient remis au carnaval.

Pour sa part, Jean-Yves Duclos, ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, a soutenu que Québec accueillait le plus grand carnaval d’hiver de la planète, «un élément fondamental pour le développement touristique de la région de Québec, une ville de gens de cœur.»

Selon le ministre, le tourisme représente un emploi sur 10 dans la région de Québec. «L’année 2017 a été exceptionnelle puisqu’elle a battu le record de 2008.» Il a soutenu que les perspectives pour 2018 étaient très bonnes grâce à une collaboration avec la Chine pour attirer cette clientèle touristique.

Le ministre fédéral Jean-Yves Duclos.

Photo TC Media – Alain Couillard

Le profil du carnaval représente 38M$ environ en retombées économiques, près de 200 000 nuitées d’hôtels, 1000 bénévoles et quelque 600 artistes. Cette année, la contribution du gouvernement fédéral se chiffre à 630 000$. Cette somme servira surtout à faire connaître cette activité hivernale de renom à l’extérieur du Québec et du Canada.

Tout le programme du Carnaval de Québec est disponible à l’adresse: http://www.carnaval.qc.ca

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *