Actualités
15:57 6 juin 2018 | mise à jour le: 6 juin 2018 à 15:57 temps de lecture: 3 minutes

Corvée annuelle: Val-Bélair procède au nettoyage printanier

Environ 70 bénévoles, incluant des citoyens et des membres de différentes organisations de Val-Bélair, ont répondu à l’invitation du Group’Action Val-Bélair (GAVB) lors de la quatrième grande corvée tenue le samedi 26 mai.

Un groupe de bénévoles actifs lors de cet événement annuel.

Photo Métro Média – Alain Couillard

Pneus, réservoirs, extincteurs, contenants divers et des pièces de toutes sortes, l’après-fonte des neiges dévoile parfois des surprises. Audrey Bernard, représentante communautaire du GAVB, révèle que sept sites étaient ciblés, «il y avait le boisé, situé derrière la Maison des jeunes (rue de l’Innovation), le pourtour de l’école primaire l’Orée-des-Bois, la piste cyclable, le secteur autour de l’aréna, les rues des Affaires et de la Chanterelle et l’arrière de la pharmacie Brunet.»

Mme Bernard souligne que le comité organisateur a voulu se centrer sur des secteurs particuliers, «nous avons fait une tournée des emplacements visités l’an dernier et nous avons priorisé la piste cyclable, tout le secteur autour de l’aréna et le boisé situé derrière la pharmacie.» Chacune des équipes de bénévoles était attitrée à un secteur particulier. Au final, une cinquantaine de sacs de déchets ont été remplis et placés dans des conteneurs prévus pour cette journée.

Collaboration

Cette activité, initiée il y a quatre ans par la table de quartier Group’Action Val-Bélair, impliquait à ce moment le Club Kiwanis, le groupe scout, le corps de cadets, la Maison des jeunes l’Escapade, le Carrefour jeunesse-emploi et le Club Rotary. «À cette époque, chaque groupe était responsable d’un site. Avec le temps, nous avons axé cette activité vers une participation citoyenne.» Audrey Bernard remarque d’ailleurs une augmentation du nombre de bénévoles impliqués dont certains reviennent chaque année.

L’organisatrice communautaire constate que la quantité d’articles récupérés a tendance à diminuer, «l’an dernier, nous avons trouvé des cônes et de nombreux pneus abandonnés dans le secteur de l’Orée-des-Bois. Cette année, les commentaires que je reçois m’indiquent qu’il y a une baisse des matières récupérées et ça, c’est positif.»

La Ville de Québec a appuyé cette initiative en fournissant des pinces à déchets, des brouettes et des dossards. Loisirs-Actions Val-Bélair a distribué des trousses de premiers soins.

Cette activité a été initiée il y a quatre ans par la table de quartier Group’Action Val-Bélair

Photo Métro Média – Alain Couillard

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *