Actualités
16:04 27 juin 2018 | mise à jour le: 27 juin 2018 à 16:04 Temps de lecture: 3 minutes

Passionnée par la pâtisserie et l’entrepreneuriat à 9 ans

Déjà à 9 ans, Anne-Sophie Harvey, du quartier Montchâtel, développe sa fibre entrepreneuriale comme pâtissière. Le profit de 200$, généré lors de sa participation à la 5e grande journée des petits entrepreneurs au Québec, le 16 juin, sera remis à l’école Saint-Claude pour le financement du terrain de soccer synthétique.

Patissière du rêve à la réalité

Photo Métro Média – Alain Couillard

Cette passion pour la pâtisserie, Anne-Sophie l’a développée l’an dernier lors d’une activité dans un camp de jour. «Ma marraine est venue me voir et elle m’a demandé si je pouvais lui faire un gâteau pour sa fête. J’ai aimé ça et j’en ai fait pour d’autres occasions spéciales.»

Sa mère, Geneviève Biron, précise qu’Anne-Sophie s’est mise à écouter L’atelier de Roxane, une youtubeuse française qui donne des trucs et des recettes de pâtisserie. La fillette a participé, l’an dernier, à un concours de gâteau organisé au Parc Montchâtel. «Voyant son intérêt pour la pâtisserie, nous avons visité une petite boutique, près de chez nous, et on l’a équipée.»

Mme Biron confie qu’elle connaît cet événement annuel depuis trois ans. «J’ai demandé à Anne-Sophie si elle souhaitait y participer à cette journée, en lui expliquant ce que cela impliquait, et elle m’a dit oui. Ensuite, il a fallu faire le choix de ce qu’elle voulait vendre.»

Petits entrepreneurs

Inscrite à cette grande journée des petits entrepreneurs, qui a regroupé plus de 5500 enfants, dont 300 dans la région de Québec, la fillette s’est occupée de publiciser l’événement. «Elle a rencontré la directrice de son école de quartier (Saint-Claude), pour présenter ses cupcakes, macarons, et cake pops. Elle a pu, ensuite, faire un court exposé dans chacune des classes.» Son projet a été inscrit dans l’info parents de l’école.

Cette publicité a fait son effet, rappelle Mme Biron, puisqu’une centaine de précommandes de cupcakes, ont été confirmées. «Il a fallu s’organiser, acheter divers formats de boîtes et établir une marge de profit.» La maman insiste sur le fait que toute la préparation des gâteaux, une semaine avant l’événement, a été réalisée par Anne-Sophie, «moi je m’occupais de la cuisson.»

La grande journée des petits entrepreneurs, initiée en juin 2014 dans la région de Québec, a intéressé plus de 300 enfants la première année. Cette initiative, devenue provinciale, a vu le nombre d’inscriptions atteindre plus de 2000 jeunes en 2015, 3200 en 2016 et 4200 l’an dernier.

Un groupe d’acheteurs, dont la députée Véronyque Tremblay.

Photo gracieuseté

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *