Actualités
18:12 21 juin 2018 | mise à jour le: 14 novembre 2018 à 23:57 temps de lecture: 3 minutes

Nouvelle école primaire confirmée

ÉDUCATION. Le gouvernement du Québec octroie 11M$ pour la construction d’une nouvelle école dans le secteur au nord de Saint-Émile. L’établissement, dont l’appel d’offres sera lancé sous peu et inauguré en septembre 2020, accueillera deux groupes de préscolaire et 12 autres d’enseignement primaire.

Des écoliers très heureux de l’annonce de cette nouvelle école … et de la fin des classes demain.

Métro Média – Alain Couillard

L’augmentation de la population et l’arrivée de familles, dans de nouveaux quartiers de Saint-Émile, ont comme effet de saturer les classes et de forcer les directions d’écoles à maximiser les espaces réservés à l’enseignement. De plus, l’établissement permettra de diminuer la pression sur l’organisation scolaire. En ce moment, le secteur est desservi par les écoles l’Accueil, du Vignoble et du Beau-Séjour, cette dernière ayant été agrandie récemment.

Véronyque Tremblay (à gauche) et Manon Robitaille.

Métro Média – Alain Couillard

Manon Robitaille, présidente de la commission scolaire, s’est réjouie de cette annonce, «beaucoup de jeunes familles viennent s’installer ici et ça nous prend des écoles pour accueillir leurs enfants.»  Elle a précisé que cette construction permettra de minimiser l’impact des différents transferts lié au surnombre d’écoliers. «Ce sont 100 élèves qui se sont ajoutés au fil des ans. Déjà, pour la prochaine rentrée, nous sommes en manque de quatre à six classes.» Afin de contrer ce problème, quatre unités mobiles seront installées et utilisées.

Véronyque Tremblay, députée de Chauveau, a confié qu’elle avait annoncé des investissements dépassant 10M$ pour 16 projets de rénovation afin de maintenir les écoles en bon état. «Je tiens à souligner l’implication des conseillers Raymond Dion et Steeve Verret qui ont été un atout majeur pour faire le lien entre la Ville de Québec et la Commission scolaire de la Capitale pour l’obtention du terrain.»

Réactions

L’établissement construit selon les nouveaux standards de développement durable et d’efficacité énergétique comme l’ont été celles de la Grande Hermine, des Explorateurs et de la Myriade. «Cela fait déjà quelques années que l’on fait des contorsions importantes pour accueillir la clientèle du quartier», a confié Erik Langevin, directeur de l’école de l’Accueil.

Pour Martin Paquet, président du comité de parents, le développement du secteur, situé au nord de la rue de la Faune, rend plus difficile la gestion des écoliers. L’annonce de cette nouvelle école permettra de faciliter ce travail.

De g. à dr., Raymond Dion, Steeve Verret, Véronyque Tremblay, Manon Robitaille et Erik Langevin.

Métro Média – Alain Couillard

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *