Actualités
14:32 27 août 2017

Gastronomie autochtone: à la rencontre des grands chefs

Le Château Frontenac deviendra le point de mire de l’art culinaire des onze nations autochtones du Québec les 2 et 3 septembre. D’autres activités sont prévues sur le terrain de l’Assemblée nationale et Ashton Leblond, fondateur des restaurants Ashon, innovera en proposant une poutine autochtone.

(Photo gracieuseté)

«Les premières approches de Steve Barakatt, président du conseil d’administration des grands événements artistiques de la ville de Québec, et de Robert Mercure, dg du Château Frontenac, remontent à décembre dernier», commente Jason Picard-Binet de Tourisme autochtone Québec. «On croit que c’est un projet porteur.» Un total de 1000 laissez-passer, soit 500 par jour, sont déjà mis en vente au coût de 35$.
Dès le début du projet, précise M. Picard-Binet, des chefs culinaires de la région de Québec ont donné leur appui. Les chefs ont visité récemment des territoires autochtones afin de découvrir leur gastronomie. «C’est suite à ces échanges et aux  rencontres que chacun des onze chefs de la ville de Québec a créé un mets exclusif à saveur autochtone. De plus, chaque chef ajoutera sa nouvelle création au menu de son restaurant entre le 25 août et le 3 septembre.»
Ce premier événement gastronomique, réalisé en collaboration avec les membres des Premières Nations et Inuit du Québec, réunira un chef pour chacune des 11 régions du Québec. Les chefs et dignitaires des onze Nations autochtones du Québec seront présents à l’événement pour accueillir les visiteurs et partager leur expérience.
Événement rassembleur
Dave Laveau, directeur général de Tourisme autochtone Québec, abonde dans le même sens, «cette association historique avec onze chefs de la ville de Québec permettra aux visiteurs de découvrir notre richesse touristique à travers la gastronomie aux saveurs et couleurs autochtones». Cette activité s’adresse autant aux amateurs de cuisine gastronomique qu’à ceux et celles qui veulent découvrir de nouvelles saveurs.
Jason Picard-Binet rappelle que des activités, mettant en relief la culture autochtone, seront proposées dans une partie du Vieux-Québec pendant cette même fin de semaine. 

Alain Couillard


Distribution: 46 175 exemplaires. Le territoire desservi par le journal L'Actuel comprend les secteurs de Duberger-Les Saules, Lebourgneuf, Loretteville, Neufchâtel, Saint-Émile, Des Châtels, Val-Bélair, Vanier et Wendake. Pour joindre la rédaction de l’Actuel: 418-840-1472 poste 403.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette