Actualités
14:54 23 juin 2017

Nouveau commandant à Valcartier

MILITAIRE. Le brigadier-général Michel-Henri St-Louis passe les commandes du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada de Valcartier au colonel Stéphane Boivin. 

À titre de nouveau commandant, le colonel Stéphane Boivin dirigera huit unités de la force régulière qui compte des effectifs liés à l’artillerie, au corps blindé, au génie de combat, aux transmissions, à l’infanterie et à la logistique militaire.

(Photo gracieuseté – Cplc Richard Hallé imagerie Valcartier)

Le général Michel-Henri St-Louis quitte Valcartier pour de nouvelles responsabilités au sein de l’armée américaine. Il sera désormais rattaché à la Base Lewis-McChord située dans l’État de Washington, où il occupera le poste de général commandant adjoint. Il remplacera le brigadier-général Dany Fortin qui a occupé le commandement du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada de Valcartier avant lui.

La cérémonie de changement de commandant a eu lieu hier sur la base militaire.  Le général St-Louis dit passer le flambeau « avec le sentiment du devoir accompli », remerciant ceux qu’il a côtoyés. « Le [5e Groupe-brigade] regorge d’exemples de militaires courageux et résilients qui sont prêts à servir en tout temps, comme ce fût démontré lors des dernières crues printanières au Québec »..

Le Brigadier-général Hercule Gosselin compagnie du Brigadier-général Michel-Henri St-Louis et du Colonel Stéphane Boivin.

(Photo gracieuseté – Cplc Richard Hallé imagerie Valcartier)

À titre de nouveau commandant, le colonel Stéphane Boivin dirigera huit unités de la force régulière qui compte des effectifs liés à l’artillerie, au corps blindé, au génie de combat, aux transmissions, à l’infanterie et à la logistique militaire. « Pour la prochaine année, les priorités du colonel Boivin seront sans contredit axées sur la montée en puissance (préparation opérationnelle) puis sur la haute disponibilité opérationnelle des troupes du [5e Groupe-brigade]», résument les FAC.

Depuis son enrôlement dans les Forces armées canadiennes (FAC) en 1988, il a occupé différents postes d’état-major et de commandement au 12e Régiment blindé du Canada. 

TC Media 

Equipe Redaction


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette