Actualités
19:02 14 novembre 2017

L’Église assure la pérennité de ses reliques

HISTOIRE. Les membres du Conseil d’administration de la Compagnie du cimetière Saint-Charles viennent d’inaugurer leur Grand Reliquaire. Pour le moment, l’endroit sera ouvert au public tous les vendredis.

Une partie des objets exposés du reliquaire.

Photo TC Media – Alain Couillard

Réalisé à la demande du diocèse de Québec, la conception et la réalisation de ce reliquaire ont été confiées à Cyril Gauvin Francœur, il y a près de deux ans. Il avoue que le processus a débuté lentement puisque l’inspiration ne s’est pas manifestée tout de suite. «Elle est venue en me remémorant un autre projet pour lequel j’avais participé, celui de L’arche de la nouvelle alliance, en 2008, qui était en soi un reliquaire.»

Cyril Gauvin Francoeur avoue que l’aménagement initial du sous-sol du mausolée-columbarium Catherine de Saint-Augustin était loin de celui observé aujourd’hui. «On m’a expliqué qu’il y avait certaines reliques déjà installées. Il a fallu concevoir un lieu à géométrie variable, car de nouveaux objets allaient s’ajouter constamment.»

Le cardinal Gérald Cyprien Lacroix a parlé d’un grand projet qui permet de ne pas oublier l’histoire. «Je dois vous dire comment je suis impressionné par ce lieu. Nous avions besoin de cet endroit puisque beaucoup de paroisses et de communautés ont des reliques. Nous ne savions plus trop comment les exposer et les mettre en valeur.»

Au final, toute la conception permet d’exposer des objets plus petits ou plus grands. S’ajoutent des icônes affichées sur les murs permettant un accueil chaleureux du public. On estime que 350 reliques seraient exposées. Cyril Gauvin Francœur assure qu’il pourrait y avoir une rotation d’objets puisque la réserve en compterait 500 autres.

Alain Couillard


Distribution: 46 175 exemplaires. Le territoire desservi par le journal L'Actuel comprend les secteurs de Duberger-Les Saules, Lebourgneuf, Loretteville, Neufchâtel, Saint-Émile, Des Châtels, Val-Bélair, Vanier et Wendake. Pour joindre la rédaction de l’Actuel: 418-840-1472 poste 403.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette