Actualités
17:41 7 mai 2012

Lancement de la campagne «Chaud ou gelé, la police le sait!»

C’est Kathleen Dubois qui est la grande gagnante du concours organisé par le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) et qui consistait à trouver un slogan pour cesser de banaliser chez les jeunes la conduite automobile avec des facultés affaiblies par les drogues.

L’annonce des résultats de ce concours, auquel ont participé pas moins de 356 jeunes âgés de 16 à 24 ans, a eu lieu ce matin à l’école secondaire de la Courvilloise de Beauport. On en a profité pour dévoiler l’affiche que l’on retrouvera sur les autobus du Réseau de transport de la Capitale et à divers autres endroits dans la Ville de Québec. De plus, on a présenté pour la toute première fois à des élèves de cette institution la conférence intitulée «Le pouvoir de tout changer».

«Parce qu’il y avait encore un mythe persistant que la police ne pouvait pas détecter les jeunes conduisant leur véhicule avec les facultés affaiblies par la drogue, nous avons lancé en janvier dernier un concours auprès des jeunes 16-24 ans, a mentionné Pierre Collin du SPVQ. Nous dévoilons aujourd’hui la gagnante du concours et le visuel qui l’accompagnera. La conférence propose quant à elle aux jeunes d’y aller d’un comportement responsable en ce qui concerne la conduite automobile avec les facultés affaiblies par les drogues et renseigner les jeunes sur les épreuves de coordination de mouvement.»

Selon le capitaine Guy Pépin, la Ville de Québec serait la première ville du Québec à former l’ensemble de ses policiers-patrouilleurs, soit quelque 500 agents, pour les épreuves de coordination de mouvement.

«Nous voulions impliquer les jeunes en ayant une approche participative à notre démarche et qu’ils puissent s’approprier le message, explique pour sa part Guy Pépin. Notre objectif était que les jeunes trouvent eux-mêmes un message qui les toucherait, puisqu’ils bouillonnent de créativité. Nous sommes très heureux de la tournure des événements et très fiers du message que nous véhiculerons désormais.»

Le pouvoir de tout changer

La conférence «Le pouvoir de tout changer» sera offerte aux 2 000 élèves de cinquième secondaire du territoire couvert par le Service de police de la Ville de Québec. Il a pour objectif principal d’amener les jeunes à considérer les avantages de faire les bons choix.

L’arrivée prochaine des temps des bals de finissants, de la saison estivale et de la Fête nationale, le SPVQ estimait judicieux de mettre sur pied une campagne de prévention de consommation abusive d’alcool, de la conduite automobile à grande vitesse et des capacités affaiblies par l’alcool et/ou les drogues.

On en profite enfin pour informer les jeunes sur les différentes lois entourant la conduite responsable et les sensibiliser au fait que les policiers ont maintenant les compétences pour détecter les capacités affaiblies par la drogue.

Groupe Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *