Actualités
17:28 29 février 2012

Plan Nord: près de 20 000 emplois chaque année

Dans le cadre du Plan Nord, le gouvernement du Québec mettra tout en œuvre pour créer ou consolider près de 20 000 emplois par année, au nord et au sud du 49e parallèle, notamment dans les secteurs minier, du transport, du tourisme et de l’énergie.

«Le maillage entre les entreprises et les chercheurs d’emploi est priorisé. Le Plan Nord profitera aux travailleurs et aux entreprises de toutes les régions du Québec», a déclaré le premier ministre Jean Charest.

Emploi-Québec mettra en place des mesures significatives pour combler les besoins du Plan Nord. Dans les 135 centres locaux d’emploi et les 17 directions régionales d’Emploi-Québec, au Centre de communication avec la clientèle (CCC), au Centre d’aide au placement (CAP) et dans les Carrefours jeunesse-emploi, 154 répondants «Plan Nord» pourront répondre aux questions des travailleurs et des entreprises pour les guider.

Le ministère de l’Emploi fera aussi appel à six conseillers autochtones consacrés aux relations entre Emploi-Québec et les Premières Nations, ainsi qu’avec les Inuits.

Partenariat avec les Cris

Emploi-Québec a établi un partenariat avec les Cris pouvant créer 418 emplois. Déjà, 150 Cris occupent un emploi stable après avoir terminé un plan de formation individualisé. Un représentant de chacune des nations autochtones situées sur le territoire du Plan Nord (crie, inuite, innue et naskapie) sera invité à siéger au sein du Groupe des partenaires Emploi Plan Nord.

«Nos partenaires autochtones prendront part rapidement au développement économique de leurs communautés et ils contribueront à l’amélioration de leur qualité de vie», a mentionné le ministre des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley.

Des salons de la main-d’œuvre et des foires de l’emploi liés au Plan Nord se tiendront aussi chaque année pendant cinq ans. De plus, un site de Placement en ligne a été lancé pour les chercheurs d’emploi. «Le Plan Nord constitue un modèle unique de développement durable qui concilie le développement social et économique ainsi que la protection de l’environnement», a ajouté le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Clément Gignac.

160 M$ dédiés à l’emploi et la main-d’oeuvre

Au cours des cinq prochaines années, des investissements de 160 M$ seront réalisés pour soutenir le développement de l’emploi et de la main-d’œuvre. De ce montant, 55 M$ représentent de l’argent neuf. Au total, 50 M$ seront consacrés dans des projets de formation en entreprises pour créer ou maintenir des milliers d’emplois.

Dévoilé le 9 mai 2011, le Plan Nord est l’un des plus grands chantiers de développement économique, social et environnemental de l’histoire du Québec. Il se déploiera sur 25 ans et entraînera des investissements de plus de 80 G$.

Groupe Québec Hebdo.

Veronique Demers


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette