Actualités
19:15 20 février 2012

Travaux et constructions en 2012 à Lac-Saint-Charles

Lac-Saint-Charles sera le théâtre de nombreux projets majeurs au cours des deux prochaines années. D’ailleurs, certains d’entre eux sont déjà démarrés comme la construction du bâtiment de L’APEL. Tout près de la rue Delage, le Barrage Cyrille-Delage fera également l’objet de travaux de reconstruction.

Un nouveau «logis» pour l’APEL

La construction d’un nouveau bâtiment hébergeant le bureau d’accueil pour les visites du parc linéaire de la rivière Saint-Charles et l’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL) est en cours de réalisation. L’édifice d’une superficie de 250 mètres carrés, érigé sur la rue Delage, respectera les principes de développement durable. Plus d’infos : Construction 

Barrage Cyrille-Delage

Le barrage Cyrille-Delage servant à régulariser le niveau du lac se fait vieux. La structure de 50 mètres de longueur, construite au début des années 50, sera refaite, il s’agit d’un chantier majeur pour la Haute-Saint-Charles. Les travaux permettront d’améliorer le contrôle des débits. Au total, trois scénarios sont dans les cartons, mais la reconstruction à son emplacement actuel semble être le plus plausible, selon les informations obtenues à l’automne. Le chantier pourrait être lancé à l’été et s’étendre sur une année. En 2012, une somme de 5 M$ a été estimée pour la première étape. Puis, 6,5 M$ sont au Programme triennal d’immobilisation (PTI)  pour 2013 et 2014. Un avis d’appel d’offres a été publié le 8 février dernier pour effectuer les travaux.

«Pour les résidents, à cause du règlement intérimaire, il va y avoir une mise à l’eau», confirme le conseiller de Lac-Saint-Charles – Saint-Émile et responsable des dossiers en environnement, Steeve Verret. La descente devrait être aménagée à proximité du barrage.

La rue Roussin, le poste de pompage et une conduite vers Saint-Émile

Il y aura trois projets importants dans un secteur bien précis à Lac-Saint Charles en 2012-2013. L’aménagement d’une conduite de deux kilomètres, au coût d’environ de 6 M$, est projeté entre le poste de pompage et la rue Marc Chagall. La station de pompage sur l’avenue du Lac Saint-Charles, ne suffisant plus aux besoins, sera remise à neuf. La valeur des travaux pourrait atteindre 8 M$.

Les réseaux d’aqueduc de la rue Roussin seront refaits. Environ 6 M$ ont été estimés. «Il reste à coordonner l’ordre des travaux. Probablement que la construction du poste pourrait être faite en même temps», songe M. Verret gardant en tête que l’avenue du Lac Saint-Charles est un accès majeur au secteur. Les trois projets devraient, selon M. Verret, régler le problème de refoulement d’égout et par ailleurs, permettre de compléter la trame urbaine de quelques rues se terminant en forme T.

Le conseiller de Lac-Saint-Charles-Saint-Émile, Steeve Verret, compte organiser une rencontre citoyenne à Lac-Saint-Charles en mars prochain. Parmi, les sujets à l’ordre du jour, la révision de la zone inondable touchant notamment la rue Roussin et la promesse électoral du conseiller concernant le remblaiement des fossés seront abordés.

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *