Actualités
22:11 22 mars 2012

De la formation continue exclusive pour le Réseau Signatures PRF

Un regroupement d’entreprises funéraires, Réseau Signatures PRF, a mis sur pied, en collaboration avec une institution publique, un programme de formation continue pour les employés des neuf membres afin de normaliser la façon de faire. Le groupe d’affaires et le Cégep de Rimouski ont conclu un partenariat de formation exclusive.

Deux attestations d’études collégiales (AEC), Professionnels en rituels funéraires (PRF) et Officiers en rituels funéraires (ORF), seront offerts à partir de l’été. La durée et les cours seront établis sur mesure selon la reconnaissance des acquis et des compétences de chaque employé. Les notions abordées sont les rituels funéraires, la qualité du service à la clientèle, la gestion informatique des registres, les lois et règlements, la santé et la sécurité au travail ainsi que les valeurs professionnelles dans les organisations. Les cours pourront être suivis à distance.

Le Réseau Signatures PRF souhaite ainsi permettre aux travailleurs du milieu funéraire de maintenir leurs compétences à jour et établir une structure, un encadrement. «Le diplôme est un facteur de motivation pour les employés», assure le président du Réseau Signature PRF, David Beaulieu. Au cours des prochaines années, tous les travailleurs dans les centres funéraires membres du regroupement PRF. Du préposé à la direction funéraire aux porteurs, la totalité du personnel devra suivre la formation. Le coût des cours sera défrayé par l’employeur, selon M. Beaulieu.

Le regroupement a développé ce partenariat avec l’institution collégiale publique en vue de la mise en place d’une nouvelle certification professionnelle Prestation de services professionnels à la clientèle délivrée éventuellement par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ). Il s’agit d’un «sceau de qualité» obtenu de façon volontaire selon un cahier de charge du même genre, par exemple, à la certification ISO. «La différence avec nos programmes c’est que nos cours traitent de la norme du BNQ», soutient la conseillère à la formation et au développement au Cégep de Rimouski, Linda Viel.

La première cohorte sera formée d’une centaine d’employés. La Corporation des thanatologues du Québec salue l’initiative. «On prône le professionnalisme et la formation est l’assise de ce professionnalisme», a commenté la directrice générale de l’association, Nathalie Samson.

Le Campus Notre-Dame-de-Foy a aménagé, il y a quelques années, un salon funéraire-école dans le cadre du programme de formation continue en Thanatologie, Conseiller funéraire aux familles. Par manque d’inscriptions pour l’année scolaire 2011-2012, aucun groupe n’a été lancé. Cependant, le coordonnateur des programmes au Service de la formation continue, David Benazera, est confiant que le nombre minimum de 13 inscriptions sera atteint pour l’automne prochain.

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *