Actualités
19:32 15 octobre 2012

Une jeune entreprise qui recycle les bâtons de hockey brisés

Deux jeunes entrepreneurs de Québec, Nicholas Desharnais de Neufchâtel et Jeffrey Labrie de Limoilou, viennent de lancer un programme de récupération de bâtons de hockey brisés dans huit arénas du Québec métropolitain. Avec la complicité de trois entreprises de la région, ils ont décidé de faire leur part pour l’environnement en recyclant ces articles de sport dispendieux pour en faire des balais à neige légers et résistants pour l’hiver.

«C’est quand on a vu que des bâtons brisés d’une valeur de 100 $ à 300 $ s’en allaient directement aux poubelles que nous avons eu l’idée de les récupérer et de les recycler pour en faire des objets encore très utiles. On a cherché des entreprises de la grande région de Québec qui étaient prêtes à embarquer dans notre projet de balais à neige et trois ont souligné leur intérêt, Multi Brosses en Beauce pour le balai, Polyalto du parc industriel des Rivières pour le plastique et Lettrage NV du parc industriel Saint-Malo pour le recouvrement», soulignent les jeunes partenaires en affaires.

Tous deux âgés de 23 ans, ils ont également décidé d’appuyer une cause humanitaire en versant une partie de leurs profits à la Fondation du Canadien de Montréal pour les enfants malades. Pour le moment, les balais à neige légers et résistants à base de fibre de carbone sont offerts au coût de 15 $, mais d’autres produits viendront s’ajouter d’ici un an.

Déjà présente dans huit arénas de la région

Des ententes ont été réalisées avec la Ville de Québec qui met à la disposition de la jeune entreprise des bacs en plastique jaune pour récupérer les bâtons brisés dans sept de ses arénas, Gilles-Tremblay et Marcel-Bédard à Beauport, l’Arpidrome à Charlesbourg, Bardy à Limoilou, Michel-Labadie à Neufchâtel, les 2 Glaces à Val-Bélair, ainsi qu’à celui de Loretteville. Le centre sportif Acti-Vital à Saint-Augustin-de-Desmaures fait aussi partie de ce programme de récupération.

Les deux jeunes entrepreneurs feront la tournée de ces arénas chaque semaine pour ramasser les bâtons brisés et les apporter à leur entrepôt de Limoilou avant de les acheminer à leurs sous-traitants. Depuis le lancement de leur entreprise il y a une semaine, une trentaine de bâtons ont déjà été récupérés et recyclés.

«Notre objectif est aussi de s’associer avec la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Des démarches sont déjà entreprises avec les Remparts de Québec qui pourraient devenir notre levier auprès d’autres équipes du circuit Courteau pour les inciter à poser des gestes écologiques qui auront aussi des retombées pour des enfants malades», souhaitent les deux propriétaires de Stiqc.

Pour plus d’information, on peut rejoindre Nicholas Desharnais au 418 932-9397 et Jeffrey Labrie au 418 262-4512. Groupe Québec Hebdo.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *