Actualités
20:04 9 novembre 2012

La paroisse Notre-Dame de Québec fêtera ses 350 ans en 2014

Érigée le 15 septembre 1664 en Nouvelle-France par le premier évêque de Québec, Mgr François de Laval, la paroisse Notre-Dame de Québec soulignera son 350e anniversaire de fondation en 2014 avec des célébrations qui marqueront l’histoire de la Vieille Capitale, du Québec, du Canada et de l’Amérique du Nord. L’importance de ce jubilé tient au fait que Notre-Dame de Québec est en quelque sorte la paroisse aïeule de toutes les autres paroisses catholiques qui ont essaimé à travers le pays et les États-Unis depuis cette date.

L’archevêque métropolitain de Québec et Primat du Canada, Mgr Gérald Cyprien Lacroix, en a fait l’annonce, ce matin à la Basilique-Cathédrale Notre-Dame de Québec, en compagnie du curé de la paroisse, Mgr Denis Bélanger, et du maire de Québec, Régis Labeaume, qui parrainera conjointement ces fêtes, ouvertes non seulement aux citoyens de la grande région de Québec, mais aussi aux gens de partout désireux de célébrer 350 ans d’histoire religieuse et patrimoniale.

À partir du thème principal des fêtes, «Notre-Dame de Québec: 350 ans de foi et de familles en Amérique», les activités proposées graviteront autour de sept aspects; la famille, l’histoire, le spirituel, la musique, les arts, le patrimoine et les legs.

Jusqu’à 50 000 pèlerins attendus

Selon Mgr Denis Bélanger, les premières estimations permettent d’espérer la venue de 15 000 à 50 000 pèlerins aux diverses activités inscrites à la programmation qui s’amorcera, le dimanche 8 décembre 2013, par une vigile de la fête patronale paroissiale et diocésaine de l’Immaculée Conception, l’ouverture de la Porte Sainte et le début des pèlerinages.

Parmi les autres dates importantes, on note le 3 janvier 2014, fête de sainte Geneviève à l’église Notre-Dame-des-Victoires, le 11 juillet, anniversaire de la dédicace de la cathédrale, le 1 er août, 375e anniversaire de l’arrivée à Québec des Ursulines et des Augustines, le 15 septembre, anniversaire de l’érection canonique qui donnera lieu à la lecture d’un message du pape, le 22 octobre, fête patronale de Notre-Dame-des-Victoires, et le 28 décembre, clôture du jubilé en la fête de la Sainte-Famille.

Émission d’un timbre-souvenir

«Outre les pèlerinages et ces célébrations liturgiques, les fêtes du 350e donneront aussi place à l’émission d’un timbre-souvenir par Postes-Canada, à la parution d’un livre, à la pose d’une plaque commémorative, à des fêtes de quartier et, nous l’espérons, à la création d’un nouveau spectacle son et lumière pour la cathédrale», a mentionné Mgr Lacroix.

Le maire Régis Labeaume a pour sa part déclaré que ces célébrations s’inscrivaient dans le cadre des grands événements de Québec depuis 2008 et rejoindront la francophonie à travers le monde.

«Sans l’Église, il n’est pas évident que nous parlerions encore français au Québec. Encore une fois, les yeux de l’Amérique et d’autres continents se tourneront vers Québec. Il ne faut pas oublier que le tourisme religieux constitue un apport économique important pour la ville», a commenté M. Labeaume.

Pour plus d’information sur les célébrations, consultez le site www.notredamedequebec.org

Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *