Actualités
17:10 20 mai 2015

CSST: une nouvelle vidéo pour sensibiliser les jeunes travailleurs

TRAVAIL. L’univers du cirque est mis en scène dans la nouvelle campagne de sensibilisation de la CSST qui a pour but de prévenir les accidents de travail chez les jeunes travailleurs de 15 à 18 ans souvent plus à risque de subir des accidents de travail.

L’école de cirque de Québec située à Limoilou a été choisie comme lieu de tournage de cette nouvelle campagne de sensibilisation. L’univers spectaculaire et dangereux du cirque se prêtait bien aux visées de la campagne, a expliqué la porte-parole de la CSST Hélène Simard. «On ne voulait pas mettre en scène un lieu de travail spécifique, a-t-elle affirmé. On voulait capter l’attention des jeunes avec une publicité drôle et exagérée.»

La campagne est diffusée jusqu’au 15 juin à partir des réseaux sociaux et des sites internet. «On veut que les jeunes voient la vidéo et, surtout, qu’il la partage par la suite à leurs amis et connaissances», a expliqué Hélène Simard. Un concours est aussi offert durant la période de sensibilisation.

Une clientèle en danger

Les jeunes travailleurs sont souvent plus à risque de subir un accident de travail en raison de leur peu d’expérience sur le marché et de leur mobilité élevée en emploi. «Ils sont aussi moins à l’aise à poser des questions, a ajouté Hélène Simard. On veut inciter les jeunes à s’informer sur les pratiques sécuritaires dans leur emploi avec cette campagne.»

La CSST aura aussi pour un quatorzième été son escouade jeunesse qui parcourra les différentes régions du Québec pour sensibiliser les jeunes et les employeurs à l’importance de la sécurité au travail. En 2014, l’escouade jeunesse de la Capitale-Nationale est allée à la rencontre des jeunes travailleurs dans 135 entreprises, a relaté le coordonnateur de l’escouade, Mouhamed Thiam. «C’est important de développer une culture de prévention, en particulier chez nos jeunes travailleurs, a-t-il expliqué. Ce sont nos travailleurs de demain.»

Les deux représentantes de l’escouade de la région de Québec, Caroline Pelchat et Stéphanie Bonneau, ont dit croire que les jeunes se rendent plus compte des dangers une fois que l’escouade jeunesse est allée à leur rencontre. «Plusieurs viennent nous voir après les conférences pour nous poser plus de questions, a expliqué Stéphanie Bonneau. Ils veulent être plus informés sur les pratiques sécuritaires à adopter.»

La CSST a rapporté qu’en 2014, chaque jour, 29 jeunes de 24 ans et moins se sont blessés au travail. Il s’ajoute à ce triste portrait six jeunes qui ont perdu la vie au travail. De nombreuses contraintes comme l’irrégularité des horaires et le travail répétitif font en sorte que les jeunes sont plus à risque d’être victime d’un accident de travail.

Groupe Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *