Actualités
19:18 27 décembre 2015

Un marché de Noël toujours aussi populaire

NOËL. Même après Noël, le marché du Vieux-Port de Québec continue d’attirer des centaines de personnes. Selon plusieurs commerçants, les gens répondent présents jusqu’au début janvier, et ce, chaque année.

Fabienne Sinotte, de l’Association des céramistes du Québec, a vu beaucoup de visiteurs cette année, mais a noté une légère baisse d’achalandage pour le kiosque d’artisanat. «Je pense que c’est comme ça un peu partout au Québec cette année. Quand on parle d’austérité partout, les gens retiennent qu’il faut faire attention. Les clients étaient au rendez-vous, mais un peu plus prudents que d’habitude.» Selon ses observations, c’est par blocs de séquences que les touristes arrivaient au marché. «Il y a beaucoup de voyages organisés à Québec parce qu’on est une super destination dans le temps des Fêtes», ajoute-t-elle.

«C’est vraiment comme ça a chaque année. Il y a beaucoup de touristes et de gens qui viennent ici en famille», explique Caroline Bouchard, une commerçante du marché de Noël depuis huit ans. «Ça bouge un peu en ce moment et ça va reprendre autour du jour de l’An.»

Pour Simon Boivin, de Chocolat Pascot, les meilleures journées ont été entre le 20 décembre et Noël, période à laquelle il y a eu énormément de touristes. Après une petite pause, il s’attend à un regain pour le jour de l’An.

Un départ lent, mais une bonne année

Ces trois commerçants partagent le même avis. Après un départ assez calme, les choses se sont grandement améliorées à mesure que décembre avançait.

Fabienne Sinotte affirme que 2015 a été une très belle année pour l’Association des céramistes du Québec. Elle explique le lent départ par un problème qui en a touché plus d’un. «Je pense que le fait qu’il n’y avait pas de neige ne mettait pas les gens dans l’esprit des fêtes. À partir du moment où on a eu un petit peu de neige, ça a fait une différente pour les ventes.»

«L’année 2015 a été assez typique pour moi, pas plus ou moins de monde que les autres années» affirme Caroline Bouchard. Son kiosque Le Comptoir des terroirs n’a pas affiché de baisse entre Noël et le jour de l’an, malgré la température pas toujours clémente.

«Le départ a été lent, mais il y a eu un certain boom et les choses ont beaucoup mieux été après, ajoute Simon Boivin. Le fait que le marché va peut-être déménager en a surement aussi inquiété quelques-uns qui ne sont pas venus.»

Le marché de Noël du Vieux-Port de Québec continu ses activités jusqu’au 3 janvier.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *