Actualités
19:03 22 mars 2015

Développement résidentiel sur l’ancien golf à Val-Bélair: Une nouvelle version proposée

HAUTE-SAINT-CHARLES. Un nouveau plan de construction du projet de développement résidentiel sur l’ancien golf de Val-Bélair a été déposé à l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles. Le promoteur Consultants JR a fait des changements importants au projet afin de répondre aux demandes des résidents voisins du terrain.

«Le promoteur a pris les commentaires négatifs et il a changé le projet», souligne l’élu de Val-Bélair, Sylvain Légaré. Le concept est passé de plus de 165 portes à 136. De plus, aucune construction unifamiliale n’était prévue au départ alors que ce type de bâtiments a été inclus. La densification ne semble donc plus dans les plans. Parmi les autres changements, trois sorties supplémentaires ont été ajoutées afin d’éviter un trop-plein de véhicules sur l’avenue du Golf-de-Bélair. «La configuration des rues a été changée pour accommoder les résidents de la rue Groenland», précise M. Légaré.

Assemblée spéciale du conseil de quartier

Le conseil de quartier de Val-Bélair tiendra une assemblée extraordinaire. Il a pour mandat de tenir une consultation publique sur deux projets de règlement en lien avec le développement résidentiel sur le terrain du Golf-de-Bélair. Elle aura lieu le 25 mars à 19h30 au Centre culturel Georges-Dor.

La consultation citoyenne permettra aux Bélairois de faire valoir leur point de vue par rapport à la nouvelle version du projet résidentiel. «On se dirige vers un projet qui devrait avoir l’acceptabilité sociale. […] Les entrepreneurs vont devoir s’inspirer [de cette façon de faire]. Le promoteur a été à l’écoute des citoyens», conclut Sylvain Légaré.

Contestation en 2013

Des résidents voisins de l’ancien golf ont vertement critiqué la première version du développement résidentiel en 2013. À l’époque, des personnes avaient même lancé l’idée à l’administration municipale de transformer le site en parc.

Un groupe de citoyens, opposé au changement de zonage, s’était mobilisé afin de faire connaître le projet et obtenir le nombre de signatures requises en vue de forcer la Ville à tenir un vote référendaire.

Les élus de l’arrondissement de la Haute-Saint-Charles avaient finalement retiré le projet de règlement évitant ainsi la tenue d’un référendum sur le sujet. «La Ville, on n’a jamais eu d’intérêt à acheter le terrain. La Ville met beaucoup d’argent sur le mont Bélair. Et de laisser le terrain de golf en friche, ce n’était pas la meilleure solution», explique le conseiller municipal de Val-Bélair.

Il n’a pas été possible de parler avec Jean-Pierre Tremblay de Consultants JR. Ce dernier n’avait pas retourné nos appels au moment de mettre sous presse.

Lire aussi: Ancien terrain de golf: un nouveau projet domiciliaire déposé à l’arrondissement

Projet lié aux terrains de l’ancien golf de Val-Bélair retiré

Référendum: le suspense se poursuit jusqu’au 2 octobre

Projet immobilier sur l’ancien golf à Val-Bélair: craintes des citoyens

Projet immobilier sur l’ancien golf à Val-Bélair contesté officiellement par quatre zones du secteur

Survol du dossier

2010 Dépôt d’un premier plan de construction

Juillet 2013 Vive contestation

Octobre 2013 Projet retiré par les élus

Mars 2015 Dépôt du 2e plan

25 Mars 2015 Consultation publique

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Isabelle Chabot


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette